Changement climatique

Canicule sans précédent aux États-Unis

Sécheresse historique en Floride, écoles fermées en Nouvelle-Angleterre

Témoignages.re / 14 juin 2011

La France et d’autres pays européens sont concernés par la sécheresse. Dans l’hémisphère Nord, les États-Unis sont touchés par la sécheresse.

La canicule sans précédent qui sévit sur environ la moitié du territoire des États-Unis est blâmée pour au moins cinq décès, la chaleur ayant même endommagé une autoroute.
Les météorologues n’entrevoient aucun répit avant plusieurs jours, pendant que la Floride souffre d’une sécheresse historique.
Le mercure est grimpé jusqu’à 36 Celsius à Philadelphie mercredi, égalant le record établi en 2008. Pour sa part, Atlantic City, au New Jersey, a égalé le record de 1999 avec une température de 37 C. Il faisait par ailleurs 34 C à Chicago en milieu d’après-midi.
Des températures plus élevées que la moyenne devraient persister pour les six ou dix prochains jours.
La chaleur aurait causé la mort de cinq personnes âgées au Tennessee, dans le Maryland et au Wisconsin au cours des derniers jours.
Une autoroute du sud-ouest du Michigan s’est déformée sous l’intensité de la chaleur, entraînant sa fermeture pendant plusieurs heures.
Les écoles publiques de Philadelphie et de certains secteurs du New Jersey et du Maryland ont écourté la durée des classes, mercredi, en raison de la chaleur, pendant que des centres d’urgence ouvraient leurs portes dans plusieurs villes pour accueillir ceux qui auraient besoin de se rafraîchir.
Pendant ce temps, la Floride est aux prises avec une sécheresse exceptionnelle qui menace aussi bien les récoltes que l’approvisionnement en eau potable de quelque 5 millions de personnes.
La majeure partie de l’État est sous le coup de cette sécheresse, qui se répercute à travers le sud du pays, du Nouveau-Mexique à la côte atlantique en remontant vers le nord jusqu’au Delaware. À peine 30 centimètres de pluie sont tombés sur le sud et le centre de la Floride depuis le 2 octobre, soit la moitié de la quantité habituelle. Il s’agit de la pire sécheresse à toucher la région depuis 80 ans.
Le lac Okeechobee, qui fournit de l’eau potable à 5 millions de personnes, ne contenait plus que trois mètres d’eau mercredi, soit un mètre de moins que la normale. Le niveau le plus bas, de 2,7 mètres, a été atteint en 2007. Cette sécheresse n’avait pris fin qu’en août 2008, avec le passage de la tempête tropicale Faye et de ses 76 centimètres de pluie.


Kanalreunion.com