Changement climatique

Catastrophes naturelles : La Réunion département le plus exposé

Prévention des risques

Témoignages.re / 31 mars 2015

La Croix-Rouge organisait aujourd’hui avec ses partenaires un comité de pilotage sur la gestion du risque de catastrophes naturelles à La Réunion. Le Croix-Rouge rappelle que La Réunion est le département le plus exposé, d’où la nécessité de s’adapter. Voici le communiqué de la Croix-Rouge :

JPEG - 89.3 ko
Attention à ne pas franchir un radier submergé.

L’actualité récente, notamment les inondations à Madagascar et le passage de la tempête Haliba, nous rappelle que la zone sud-ouest de l’océan Indien est particulièrement affectée pas les aléas naturels. L’île de La Réunion, par sa position géographique, sa géologie et son relief très accidenté, est le département français le plus exposé aux risques de catastrophe.

En complément des actions de préparation et de réponse aux catastrophes, il apparait indispensable de renforcer la culture du risque sur le territoire.

C’est dans ce but que la Croix-Rouge française, à travers la PIROI, met en œuvre un projet de sensibilisation « Paré pas Paré ? » auprès de la population. Lancé en 2011, le projet incarné par la tortue Timoun, a pour objectif de sensibiliser la population réunionnaise aux risques de catastrophes naturelles.

Pour y parvenir, plusieurs axes de travail sont privilégiés. La PIROI développe des partenariats en s’associant à un grand nombre d’acteurs impliqués dans la gestion des risques, sensibilise les enfants en milieu scolaire, périscolaire. La Croix-Rouge française mène également des actions auprès du grand public lors d’évènements comme le Grand Raid, la fête de la Science ou encore la Journée Internationale de la Prévention des Catastrophes...

Un comité de pilotage du projet composé de la Croix-Rouge française, des partenaires institutionnels (Rectorat, EMZPCOI, DEAL, Conseil Régional) et des partenaires techniques (BRGM, OVPF, ONF, Météo France) sera organisé le mardi 31 mars 2015 à l’hôtel Best Western de Saint-Denis. Ce COPIL permettra de dresser le bilan des trois années de mise en œuvre du projet et d’étudier les pistes de développement pour les prochaines années.

Les perspectives qui seront proposées au COPIL pour l’année 2015-2016 porteront notamment sur :

  • L’extension des activités de sensibilisation à un plus grand nombre d’élèves (Plus de 6 000 élèves bénéficieront du projet sur l’année scolaire 15-16)
  • La mise en œuvre pendant les vacances scolaires (juillet-août) d’un dispositif itinérant « type caravane » de sensibilisation aux risques de catastrophes naturelles et aux gestes de 1er secours destiné au grand public
  • Des actions de sensibilisation par le biais d’un conte « In lil danjéré »
  • Des ateliers thématiques destinés aux familles « Nout fami lé paré ! » ...


Kanalreunion.com