Changement climatique

Changement climatique : envoyer un message fort au monde

Conseil des ministres sous la mer aux Maldives

Sanjiv Dinama / 20 octobre 2009

Lorsque Paul Vergès a commencé à parler de réchauffement climatique et lancé le mot d’ordre d’autonomie énergétique en 2025 à partir des énergies renouvelables, certains avaient fait part de leur scepticisme. 20 ans plus tard, l’idée est partagée par tous. C’est une nécessité face à la situation. Le gouvernement des Maldives a tenu sa réunion ministérielle sous l’eau, une première mondiale qui vise à attirer l’attention sur les effets du réchauffement climatique menaçant cet archipel de l’océan Indien.

Plus de 80% des terres de l’archipel des Maldives étant situés à moins d’un mètre au-dessus du niveau de la mer, une augmentation d’un mètre du niveau de l’océan suffirait à quasiment engloutir le pays. Une montée du niveau de la mer d’un mètre seulement submergerait presque totalement le récif corallien dont le point le plus élevé est situé à seulement 2,3 mètres.
Le président Mohammed Nasheed et 13 membres du gouvernement se sont installés autour d’une table posée au fond de l’eau, à six mètres de profondeur, dans un lagon au large de Girifushi.

Objectif : faire des Maldives le premier pays au monde à bilan carbone neutre

Ils ont adopté une résolution appelant à une action mondiale pour la réduction des émissions de CO2. Le chef de l’Etat a déjà annoncé son intention de créer un fonds destiné à acheter un nouveau territoire pour ses concitoyens au cas où l’archipel corallien, qui comprend 1.192 îles, serait noyé sous les eaux. Il a promis de faire des Maldives le premier pays du monde à bilan carbone neutre (sans impact net sur le climat) d’ici dix ans.
« Nous devons décrocher un accord à Copenhague qui puisse permettre à tout le monde de survivre », a déclaré le président. Nous souhaitons « faire prendre conscience aux gens que les Maldives sont un Etat sur la ligne de front », a-t-il déclaré. Il ne s’agit pas d’une question qui concerne seulement l’archipel, mais le monde tout entier.
Les ministres feront cette semaine une excursion à vélo autour de Male, la capitale des Maldives, pour alerter sur les dangers du réchauffement.

Situation dramatique

La situation est aujourd’hui dramatique. Le rapport du World Ressources Institute (WRI) le confirme : les émissions de gaz carbonique se poursuivent depuis 2000 à un taux quatre fois supérieur aux décennies précédentes.
Les taux de méthane atmosphérique continue de croître.
La température annuelle en 2008 est la 9ème année la plus chaude depuis 150 ans, malgré des conditions froides dans l’océan Pacifique tropical et un soleil dont l’activité était au plus bas depuis que les observations par satellites ont commencé (1978).
La banquise arctique a montré durant l’été 2008 une diminution de même ampleur que celle survenue en 2007. Une telle diminution de la surface de la banquise estivale n’était pas attendue avant 2030 par les modèles climatiques
Plusieurs études régionales (Himalaya, Alpes) montrent une accélération de la fonte des glaciers de montagne. La calotte groenlandaise a perdu 108 kilomètres cubes de glace par an entre 2002 et 2005.

La Réunion doit donner l’exemple

Nous avons à La Réunion un potentiel en énergies renouvelables qui est considérable. L’objectif est non seulement de promouvoir une politique volontariste d’efficacité énergétique afin de ralentir la dynamique de croissance actuelle des consommations, mais également de donner la priorité aux énergies renouvelables (au détriment des énergies fossiles émettrices de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique) lors de l’élaboration de nouveaux projets. C’est ainsi qu’à La Réunion, actuellement, 36% de l’électricité est produite à partir des énergies renouvelables et la barre des 100.000 chauffe-eau solaires installés devrait être atteinte cette année.

Sanjiv Dinama



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Cornélien !!! Voilà un problème cornélien !!! Les responsables des pauvres îles Maldives pleurent avec raison leur monde qui va être englouti sous les eaux à cause des rejets des riches nantis venus d’ailleurs. Et dans le même temps ils encouragent les riches lointains à prendre l’avion pour rejoindre leur paradis en perdition. Sur toutes les cartes qui vantent les îles pour touristes, il y a la mer, des cocotiers et au fond un nuage en long. Ce nuage provient du trafic aérien et fait fondre la banquise. http://www.eauseccours.com/article-37087453.html

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • la loi de la nature est plus forte que l’homme. il y a qu’une vie pour un homme en bonne santé ,grâce au loi des hommes sa longévité est plus longue .la loi de l’argent lui rend sa vie difficile car son ennemie et la jalousie de par se qu il voie et il y a que de mauvais exemple la vrais vie est être en bonne santé respiré de l’air pur et ne pas avoir mal et se nourrir sainement profité du soleil et des bonne saison

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com