Changement climatique

Changement climatique : La Chine prête à renforcer sa coopération avec l’Afrique

Sommet de l’Union africaine

Témoignages.re / 29 janvier 2010

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhai Jun a déclaré jeudi à Addis Abeba que la plupart des pays en développement, en particulier les pays africains, sont les premières victimes du changement climatique et que la Chine est prête à renforcer sa coopération avec l’Afrique afin de relever les défis posés par le changement climatique.

Dans une interview accordée à l’agence Xinhua, Zhai Jun, qui est à Addis-Abéba pour assister au 14e sommet de l’Union africaine (UA), prévu du 31 janvier au 2 février, a souligné que la Chine et l’Afrique devraient multiplier les communications et les échanges en ce qui concerne le changement climatique.

Il a rappelé que le Premier ministre chinois Wen Jiabao avait proposé, lors de la 4e réunion ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (Focac) en novembre dernier à Charm el- Cheikh, en Egypte, d’établir un partenariat sino-africain pour relever les défis du changement climatique.

Le vice-ministre chinois a souligné la nécessité des échanges sur les stratégies, les mesures et les expériences dans ce domaine, par le biais des visites et consultations mutuelles, a-t-il relevé.

Il a également indiqué que l’on ne doit pas répondre au changement climatique au détriment du développement, et que le développement économique et la réduction de la pauvreté restent les priorités des pays en développement et les conditions préalables pour qu’ils puissent mieux faire face au changement climatique.

M. Zhai a affirmé que la Chine continuerait à aider l’Afrique à relever les défis du changement climatique, et pousuivrait la coopération pragmatique avec l’Afrique dans la construction d’infrastructures, la réalisation du développement durable, l’exploration des énergies renouvelables et l’augmentation des capacités.

La Chine continuera également à appuyer les appels raisonnables de l’Afrique en exhortant les pays développés à remplir, de manière prompte et efficace, leurs engagements financiers vis-à- vis de l’Afrique, a-t-il dit.

Le 14e sommet de l’UA se tiendra sous le thème "Technologies de l’Information et de la Communication en Afrique : Défis et perspectives pour le développement". Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’UA devront évaluer les progrès que le continent a réalisés dans le développement des TIC dans les années passées et élaborer des stratégies pour le développement futur de manière à combler le fossé numérique avec les autres régions du monde.


Kanalreunion.com