Changement climatique

Changement climatique : les Maldives et la Chine partenaires

Visite officielle du ministre des Affaires étrangères de la Chine

Témoignages.re / 7 janvier 2010

La visite officielle d’un membre du gouvernement de la Chine dans un des pays les plus vulnérables face au changement climatique a permis aux deux États de partager leurs enseignements de la Conférence de Copenhague, et de renforcer leur partenariat.

Le président maldive Mohamed Nasheed et le ministre chinois des Affaires étrangères Yang jiechi, ont promis mardi de travailler étroitement sur le changement climatique ainsi que d’autres affaires globales.
M. Nasheed a affirmé que son pays a apprécié le rôle important et actif joué par la Chine lors de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique tenue le mois dernier à Copenhague, capitale danoise.
Il a ajouté que les îles Maldives sont disposées à renforcer leur coopération avec la Chine dans la résolution des questions globales, y compris le changement climatique.
Le chef de l’État maldive a souligné que son pays respecte la souveraineté et les intérêts essentiels de la Chine, ajoutant que les Maldives ne feront rien qui pourrait nuire aux intérêts principaux de la Chine et aux relations des deux pays.
Pour sa part, M. Yang a réitéré que la Chine continuera à travailler étroitement avec les Maldives sur le changement climatique ainsi que d’autres problèmes, tout en promouvant les intérêts des pays en voie de développement.
Les deux leaders se sont dits satisfaits de bonnes relations entre les deux pays et ont promis de promouvoir la coopération dans les domaines de l’économie, du commerce, du tourisme et de la pêche.
M. Yang a également tenu des entretiens avec son homologue maldive Ahmed Shaheed lors de sa visite.
Le chef de la diplomatie chinoise est arrivé mardi après-midi à Malé, capitale maldive, avant sa tournée en Afrique et en Arabie saoudite.


Kanalreunion.com