Changement climatique

Connie Hedegaard : « de quoi allons nous vivre en Europe ? »

L’industrie de l’atténuation, un des derniers atouts du Vieux-Continent

Témoignages.re / 18 juin 2010

La commissaire européenne au Changement Climatique, Connie Hedegaard, estime que l’industrie de l’atténuation du changement climatique est un des derniers secteurs sur lesquels l’Europe peut compter pour se sauver. Voici ce qu’elle a déclaré dans une interview à Reuters au cours de laquelle elle a également abordé la stratégie de négociation de l’Europe vis-à-vis de la Chine.

« Nous devons tout faire pour protéger notre avance dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Et nous devons nous battre pour cela (...) Pas pour les autres, même pas pour le climat, mais dans l’intérêt propre de l’Europe (…) ».
« Car sinon, de quoi allons nous vivre en Europe ? Nous ne sommes pas compétitifs en terme d’impôts, de salaires ou de pensions. Il y a tant de choses sur lesquelles nous ne sommes pas compétitifs. Là, nous avons un domaine où nous sommes en tête sur le plan mondial et nous devrions prendre garde à maintenir cette position ».
Lors de cette interview, Connie Hedegaard a aussi fait part de la stratégie de l’Europe dans les négociations avec la Chine : « La coopération technologique a remplacé la dissémination technologique. Plus personne n’envisage de donner gratuitement notre technologie, avec pour conséquence que la Chine puisse nous concurrencer plus facilement ». « Nous nous sommes aussi mis d’accord avec Pékin sur le fait que nous commencerions à coopérer sur des mécanismes sectoriels. C’est un exemple montrant que les choses bougent. C’était inimaginable il y a juste deux ans, mais c’est en route ».
Connie Hedegaard indique que l’idée d’une taxe carbone aux frontières de l’Europe n’est pas enterrée. Mais la plus haute responsable européenne en matière de lutte contre le changement climatique explique que « tant que nous négocions, par exemple avec la Chine, dans l’espoir d’avoir cet accord, nous devons nous demander si cela améliore nos chances, ou si c’est le contraire ».


Kanalreunion.com