Changement climatique

Construire des structures aptes à faire face au changement climatique

Pour améliorer les conditions de vie

Céline Tabou / 6 août 2013

Depuis plusieurs jours, l’Afghanistan et le Pakistan subissent des pluies diluviennes qui ont détruit des milliers d’habitations. De plus, près de 90 personnes ont perdu la vie dans ces inondations liées à la mousson annuelle.

Les autorités craignent de nouvelles pluies torrentielles dans les prochains jours, qui pourraient dévaster une bonne partie du pays, comme par le passé. Dans une région où les changements climatiques ont un impact conséquent sur la vie des habitants, les autorités devront mettre en place un plan d’adaptation aux changements climatiques.

Auparavant, la période des moussons ne donnait pas de telles inondations, comme ce fut le cas en 2010 qui a été la période la plus meurtrière en 2010 pour le Pakistan, notamment. Entre le 3 et le 4 août, des crues subites ont inondé des artères et submergé des voitures au Pakistan.

Selon le Service pakistanais de gestion des catastrophes, le déluge a aussi détruit des habitations dans le nord du pays, près de la frontière afghane. L’an dernier, plus de 470 personnes avaient perdu la vie lors d’inondations dues à des fortes crues au Pakistan. Ces inondations avaient d’ailleurs affecté près de cinq millions de personnes, rien à voir avec les 1800 personnes décédées et les 21 millions d’habitants affectés par les pluies de 2010.

Changements climatiques et contexte de guerre

Ces évènements mettent en évidence une région sujette aux pluies diluviennes et très affectée par les changements climatiques. En effet, les moussons annuelles sont de plus en plus ardues entrainant des hectares de cultures et détruisant des millions d’habitations. Cette situation, dans un contexte de guerre, nécessite une prise de conscience des autorités qui devront mettre en place un plan d’aménagement et d’adaptation du territoire. L’intérêt serait alors de réduire le nombre de décès et de construire des structures aptes à faire face à ces phénomènes climatiques.

Ces pays qui tentent de se reconstruire sont enlisés dans des conflits armés et des instabilités économique et politique. Alors que les états de la région ont pris conscience de l’impact des changements climatiques, l’Afghanistan et le Pakistan devront mettre en place des politiques d’aménagement et d’adaptation du territoire à partir d’une analyse propre et en adéquation avec les objectifs de diminution des gaz à effet de serre. 

Céline Tabou


Kanalreunion.com