Changement climatique

COP 21 : François Hollande appelle à un sursaut

Un « risque d’échec » à la conférence de Paris

Témoignages.re / 8 septembre 2015

La COP21 est un rendez-vous majeur pour le monde et en particulier pour la France, qui accueillera la plus grande conférence internationale de son histoire pour arriver à un accord qui prendra la suite du Protocole de Kyoto. À trois mois du rendez-vous, François Hollande a reconnu publiquement un « risque d’échec ». Il appelle à un sursaut.

JPEG - 57.1 ko

Hier lors de sa conférence de presse, le président de la République ne s’est pas montré d’un optimisme débordant au sujet de la conférence de Paris sur le climat qui doit se tenir dans trois mois. Cette réunion est cruciale, elle doit en effet déboucher sur un accord le plus large possible, et juridiquement contraignant, pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et soutenir le financement de politiques d’adaptation et d’atténuation pour les pays en voie de développement qui ont fort peu contribué à la pollution de l’atmosphère, mais qui sont en première ligne pour en subir les conséquences.

Pour François Hollande, un accord ambitieux permettant de sauver l’essentiel est encore loin d’être obtenu. Il a même publiquement reconnu un « risque d’échec ».

La réussite de la COP21 dépendra de rencontres préalables qui jaugeront de l’état d’avancement de l’accord. Le chef de l’État pense mettre à profit l’assemblée générale de l’ONU de ce mois pour cela. Il a aussi annoncé un déplacement en Chine en novembre, à quelques semaines du début de la conférence, pour lancer un appel conjoint avec le président de la République populaire.


Kanalreunion.com