Changement climatique

Deuil national en Chine

Glissements de terrain

Céline Tabou / 16 août 2010

La Chine a observé, le 15 août, une journée de deuil national en hommage à plus de 1.200 victimes des glissements de terrain, survenus dans la province du Gansu, dans le nord-ouest du pays. Drapeaux en berne, distractions annulées, et minutes de silence ont été observés à travers tout le pays.

Des pluies diluviennes se sont abattues dans le sud-ouest du pays, provoquant de nouveaux glissements de terrain, tuant 32 personnes dans le Sichuan. Les services météorologiques annoncent de nouvelles précipitations.

La Chine pleure ses morts

D’après le dernier bilan communiqué par l’agence de presse Xinhua, les glissements de terrain dans la province du Gansu, ont fait 1.239 victimes et 505 disparus. À Pékin, quelque 10.000 personnes se sont rassemblées dans la matinée de dimanche, sur la place Tiananmen pour une cérémonie, selon l’Agence France Presse. À 10 heures locales, les sirènes ont retenti et trois minutes de silence ont été observées.
Selon la tradition chinoise, le 7ème jour après un décès constitue le point culminant du deuil. Le président Hu Jintao et d’autres responsables chinois ont également rendu hommage aux victimes, selon les médias officiels. Peu après minuit, les pages d’accueil des sites Internet chinois étaient passées au noir et blanc. Les journaux ont été privés de couleurs en signe de deuil.
Durant trois minutes la Chine s’est arrêtée, des participants arboraient des fleurs en papier blanches, d’autres portaient encore leurs pelles. Les sauveteurs et le personnel médical se sont arrêtés pour reprandre le travail, et dégager les débris de la rivière Bailong en crue, à la recherche de cadavres ensevelis sous des mètres de boue et pulvérisant du désinfectant pour éviter des épidémies, selon Chine Nouvelle.

De nouveaux risques de glissements de terrain

Les pluies diluviennes ont continué à tomber ce week-end provoquant de nouveaux glissements de terraints dans le sud-ouest du pays. Ces glissements de terrain ont détruit les bâtiments d’un hôpital dans le district de Wenchuan, où se situait l’épicentre d’un tremblement de terre qui avait fait en mai 2008 près de 87.000 morts, a indiqué Xinhua.
Selon l’AFP, 32 personnes sont portées disparues à Wenchuan, et près de 500 habitants ont été évacués de leur quartier où le cours d’un fleuve a été bloqué par des débris qu’il charriait, créant une retenue d’eau et des inondations. Une portion de l’autoroute reliant Wenchuan à Chengdu, la capitale de la province du Sichuan, a été recouverte par 4 mètres d’eau, a précisé Xinhua.
Les services météorologiques ont aussi émis une alerte pour les provinces du nord-est en raison d’un retour des pluies. Plus de 305 millions de personnes ont été affectées par les récentes intempéries. Le montant des dégâts s’élève à 1,7 milliard de dollars, d’après l’agence officielle de secours en matière d’inondations et de sécheresse.

Céline Tabou


Kanalreunion.com