Changement climatique

Face aux vagues de 10 mètres, quelle réponse ?

La houle arrive à La Réunion

Manuel Marchal / 1er août 2017

Pour la seconde fois en moins de deux semaines, le Sud et l’Ouest de La Réunion seront touchés par des vagues pouvant aller jusqu’à 10 mètres de haut amenée par un train de houle. La répétition de ce phénomène concomitant à la montée du niveau de la mer impose une remise en cause de l’aménagement du territoire de La Réunion.

JPEG - 78.8 ko

Météo France a émis hier un avis de forte houle à compter de ce mardi à 16 heures. Voici son contenu :

« Une houle de Sud-Sud-Ouest arrive sur nos côtes et s’amplifie rapidement en cours de journée de mardi 1er août, cette houle atteint son pic de l’ordre de 4.5 à 5m en soirée de mardi et se maintient jusqu’à mercredi en milieu de journée.

Ce train de houle va se caractériser par de longues périodes qui vont se traduire par le déferlement de vagues particulièrement puissantes. Ceci favorise également le remplissage des lagons et de forts courants côtiers. Les vagues les plus hautes pourront atteindre les 9 à 10 mètres.

Concomitant à cet épisode de houle, s’ajoutent les effets d’un fort vent de secteur sud (rafales 80 à 90km/h) qui vont rendre les conditions de mer particulièrement difficiles, sur le littoral et hors de la zone de déferlement. »

En conséquence, les maires prennent des précautions. Celui de Saint-Leu a décidé d’interdire l’accès au front de mer de sa commune. Ce sont d’ailleurs les mêmes régions que l’épisode précédent de forte houle qui vont subir les assauts de la mer. Voici 10 jours, cette houle avait fait d’importants dégâts dans le quartier de l’Étang à Saint-Louis. Plusieurs maisons avaient été inondées, les paquets de mer avaient fait d’importants dégâts.

Nécessaire prise de conscience

Il s’est écoulé trop peu de temps entre ces deux trains de houle pour que des mesures durables de protection puissent être prises. Néanmoins, la répétition de ce phénomène est très inquiétante. À cause du changement climatique, le niveau de la mer continue de monter. Cela amplifie les conséquences d’un déferlement de vagues pouvant aller jusqu’à 10 mètres de haut.

Gageons que cela puisse créer les conditions de la prise de conscience nécessaire à la révision de l’aménagement du territoire de La Réunion. La puissance de l’océan et la montée du niveau de la mer obéissent aux lois de la physique. Il est donc urgent de protéger la population pour qu’elle puisse faire face à ce phénomène inéluctable. Cela signifie donc repérer les régions menacées par la montée du niveau de la mer et y interdire toute nouvelle construction.

M.M.


Kanalreunion.com