Changement climatique

Inondations en Inde, pluies diluviennes en Afghanistan et au Pakistan

Changement climatique

Témoignages.re / 5 août 2013

Le mois dernier, des inondations avaient fait environ 6.000 morts et disparus. Depuis vendredi, l’Inde doit de nouveau faire face à une brusque montée des eaux. En Afghanistan et au Pakistan, des pluies inhabituelles ont provoqué l’effondrement de maisons construites en boue séchée.

La mousson inhabituelle de cette année continue de faire des dégâts en Inde. L’eau a commencé à monter brutalement vendredi. À Chandrapur, la rivière Warda est sortie de son lit. Des milliers de familles ont du abandonner leur maison inondée. Selon l’administration de la ville citée par "Times of India", l’eau est montée à 5 mètres avant que la décrue ne s’amorce samedi.

Des centaines de personnes ont trouvé refuge dans le temple de Kaalaram, dans celui de Mahakali et celui de Someshwar.

L’eau est aussi montée dans le Maharastra.

Plus à l’Ouest, des pluies violentes ont provoqué la mort de plus de 50 personnes en Afghanistan, 30 personnes sont disparues. La raison est le matériau de construction des maisons, la boue séchée. Si la pluie est trop violente, alors les murs cèdent, et la maison s’effondre sur ses occupants.

Les mêmes faits ont provoqué la mort de 14 personnes au Pakistan : plus de 100 maisons se sont effondrées.

Cette technique de construction ne date pas d’hier. Elle fait partie de la tradition et doit donc être fonction de l’environnement. Mais avec le changement climatique, cette technique de construction n’est d’un coup plus adaptée. C’est une nouvelle illustration des effets du changement climatique.


Kanalreunion.com