Changement climatique

Kisa i fé in kont èk les invasions de tiques et la montée de la maladie de Lyme à cause des gaz à effets de serre ?

Une nouvelle maladie liée au réchauffement climatique s’étend sur la planète

Témoignages.re / 1er juillet 2013

Jeudi dernier, le journal télévisé de 20 heures de France 2 a consacré un reportage sur un problème très important qui provient des nombreux effets du changement climatique au niveau planétaire. Ce problème concerne la forte croissance au cours de ces dernières années de la maladie de Lyme, qui est due à des parasites comme les tiques. Or, ce reportage a souligné que « les États-Unis d’Amérique sont envahis par des tiques, en raison du réchauffement climatique, ce qui augmente fortement le nombre de personnes qui souffrent de la maladie de Lyme ». Voilà pourquoi à La Réunion comme dans le monde entier, comme le dit Paul Vergès depuis des décennies, il faut d’urgence tout changer pour réduire des émissions de gaz à effets de serre. Mé kosa bann politik i komann anou i atann ?

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) effectue une surveillance de la maladie de Lyme au Canada, et des études montrent que le risque de contracter la maladie augmente dans le pays. Selon de récentes recherches, publiées en avril 2010, le risque est apparu dans certaines régions du Sud du Québec en raison de la découverte de populations de tiques porteuses de la bactérie à l’origine de la maladie de Lyme.

Des changements similaires dans la distribution des tiques porteuses de la maladie de Lyme ont été rapportés au Manitoba, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse ces dernières années.

Qu’est-ce que cette maladie ?

La maladie de Lyme est une infection causée par la bactérie Borrelia burgdorferi , qui peut se transmettre par la morsure de certains types de tiques. La maladie de Lyme peut entraîner des symptômes graves chez les humains. Elle est la maladie vectorielle la plus répandue dans les régions tempérées ; elle sévit en Europe, en Asie et dans une grande partie de l’Amérique du Nord.

Les tiques habitent au sein et autour les régions boisées et elles deviennent infectées lorsqu’elles se nourrissent du sang de souris, d’écureuils, d’oiseaux et d’autres petits animaux qui peuvent être porteurs de la bactérie. Les tiques transmettent ensuite la bactérie aux humains. Les morsures de tiques sont généralement sans douleur, et la plupart des personnes ignorent qu’elles ont été mordues.

Une année à tiques aux États-Unis

2013 est une année à tiques aux États-Unis. Selon un chercheur qui dirige le centre des maladies à transmission vectorielle de l’Université du Rhode Island, le record de 2012 est déjà en voie d’être battu. «  On trouve de plus en plus de tiques dans de plus en plus d’endroits » , résume-t-il.

L’entomologiste suit depuis trente ans la progression des insectes porteurs de Borrelia burgdorferi , la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Quand il était jeune chercheur à Harvard, il fallait s’enfoncer dans les bois pour courir le risque d’être mordu. La déforestation a poussé les cerfs et chevreuils de plus en plus près des habitations. A quoi s’ajoutent les hivers plus courts, qui prolongent la période d’activité des insectes. Résultat : entre 1992 et 2006, le nombre de personnes affectées a doublé.

Douze autres États touchés

Selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC), l’agence américaine de protection de la santé publique, près de 30.000 cas ont été signalés en 2012, ce qui en fait la maladie infectieuse la plus fréquente après le Sida (55.000 cas). «  En fait, il y a probablement quelque 300.000 cas chaque année » , affirme le docteur Raphael Stricker, vice-président de l’International Lyme and Associated Diseases Society.

Dans la Nouvelle-Angleterre, foyer traditionnel de la maladie de Lyme (c’est dans la localité de Lyme, dans le Connecticut, qu’elle a été identifiée), il devient difficile d’éviter les contacts avec les Ixodes scapularis . «  Les tiques aiment les zones mélangées, les fourrés aux abords des jardins » , précise le professeur Mather. Mais on en croise maintenant dans douze autres États, jusqu’en Californie.


Kanalreunion.com