Changement climatique

L’Arctique menacé de disparaître : une catastrophe mondiale en cours

Le village du WWF à Copenhague

Manuel Marchal / 11 décembre 2009

Le World Wide Fund (WWF) a décidé de choisir l’Arctique comme exemple de l’impact du changement climatique. D’ici la fin du siècle, la banquise de cet océan et les glaciers du Groenland sont menacés de disparaître. C’est tout un écosystème unique et essentiel qui est en train de mourir sous les yeux du monde. La conséquence est une aggravation de la situation mondiale.

Nytorv abrite depuis le début de la conférence de Copenhague le Village arctique du World Wide Fund (WWF). Celui-ci a décidé de mettre l’accent sur ce qui est un des exemples les plus révélateurs de l’impact du changement climatique.
La température moyenne a déjà augmenté de plusieurs degrés, et l’environnement est bouleversé de manière déjà irrémédiable. Et si rien n’est fait, tout va disparaître d’ici la fin du siècle car il fera trop chaud pour que puissent subsister la banquise et les glaciers du Groenland. C’est la fin des ours blancs, des peuples de l’Arctique et d’un écosystème unique qui a su faire face durant des millénaires à des conditions de vie difficiles, mais qui n’a pas le temps de s’adapter à un changement brutal des températures.
Malheureusement, l’océan Arctique contient 20% des réserves mondiales supposées d’hydrocarbures. Avec la disparition de la banquise, ce pétrole devient tout à coup accessible. Or, la combustion du pétrole et de ses dérivés contribue de manière importante au changement climatique. Et d’ores et déjà, malgré tous les dangers encourus par l’humanité, ces réserves de pétrole suscitent des convoitises. On est donc au cœur du problème, car manifestement des intérêts financiers particuliers passent avant l’intérêt général. Tant que durera cette situation, le changement climatique va encore s’aggraver car chaque litre de carburant brûlé va rester ensuite présent dans l’atmosphère de très nombreuses années. Et ce litre de carburant va apporter son concours à des phénomènes climatiques extrêmes qui sont subis par ceux qui n’ont rien à voir avec ce désastre écologique qu’est la disparition de l’Arctique et l’exploitation de son pétrole.
Voici quelques images de l’exposition présentées par le WWF.

M.M.


Kanalreunion.com