Changement climatique

L’Australie impuissante face à une conséquence du changement climatique

Incendies catastrophiques

Manuel Marchal / 6 janvier 2015

En Australie, près de 13.000 hectares sont déjà partis en fumée depuis samedi, ce qui représente près de la moitié de la superficie plantée en cannes de La Réunion. Malgré tous les moyens mis en œuvre, le feu continue de progresser. Le salut pourrait venir de précipitations attendues pour la fin de la semaine.

L’Australie fait face à de gigantesques incendies et malgré les moyens dont il dispose, ce pays semblé débordé face à une conséquence du changement climatique : la sécheresse.
2014 a été l’année la plus chaude, et 2015 a commencé par des feux de brousse en Australie. En quelques jours, le feu a rapidement progressé. Près de 13.000 hectares sont touchés dans la région d’Adelaide. C’est l’équivalent de la moitié de la superficie plantée en cannes à La Réunion.
Hier, le feu a détruit 26 habitations. 40.000 personnes sont menacées.

L’ampleur du sinistre est si importante que le salut pourrait venir du ciel. Des pluies sont annoncées à la fin de la semaine. En attendant, le feu pourrait encore avancer.
L’Australie est souvent confrontée à des feux de forêt. Le pays a donc investi pour y faire face. Mais l’élément nouveau, c’est la succession des années de sécheresse. Au fil du temps, les températures sont toujours plus chaudes, surtout depuis le début du siècle. Dans le monde, 2014 était l’année la plus chaude jamais mesurée. L’Australie n’est donc pas épargnée.

La progression du feu souligne que l’Australie, pays développé, a toutes les peines du monde pour lutter contre une conséquence du changement climatique. Or, les prévisions sont pessimistes. La sécheresse risque bien de s’aggraver, car la dynamique du réchauffement climatique est enclenchée.
Cette catastrophe est un rappel à la vigilance pour La Réunion. Le changement climatique n’a pas de frontière.


Kanalreunion.com