Changement climatique

L’Inde va se fixer des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Lutte contre les effets du réchauffement climatique

Sanjiv Dinama / 19 septembre 2009

L’Inde appliquera ses propres objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais résistera aux demandes contraignantes venant de l’extérieur, a indiqué le ministre de l’Environnement dans un entretien jeudi dernier au quotidien “Indian Express”.

« Nous prenons déjà des mesures qui entraînent des réductions significatives d’émissions de gaz à effet de serre », a déclaré le ministre Jairam Ramesh. « Nous sommes dans une situation où nous quantifions ces réductions pour les amener vers un chiffre indicatif important que nous pouvons partager avec le reste du monde. Je ne vois aucun problème avec ça », a-t-il ajouté.
Le ministre de l’Environnement indien a reconnu que cette vision des choses révélait un changement dans la stratégie indienne en matière de changement climatique, avant le Sommet crucial de Copenhague en décembre prochain.
« Oui, il y a un léger changement. Mais ce changement ne modifie pas notre position dans les négociations. Le cadre reste le même : nous n’allons pas accepter d’engagements contraignants sur les émissions de gaz carbonique », a-t-il poursuivi.

Les pays riches responsables de la majeure partie des émissions de CO2

L’Inde comme d’autres pays en développement tels la Chine estiment que les pays riches devraient endosser en majeure partie la responsabilité de la lutte contre le réchauffement climatique, considérant que ce sont eux qui ont émis le plus de C02. (Voir graphique).
Le Sommet de Copenhague (7-18 décembre) vise à trouver un accord international pour freiner l’envolée des émissions de gaz à effet de serre, qui pourraient conduire à un réchauffement global susceptible d’aller jusqu’à 6,4°C à la fin du siècle, selon les prévisions du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC).

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com