Changement climatique

L’inquiétante augmentation de la concentration des gaz à effet de serre

Organisation météorologique mondiale

Manuel Marchal / 7 mai 2013

Dans son rapport annuel, l’Organisation météorologique mondiale a diffusé un tableau sur l’évolution de la concentration des principaux gaz à effet de serre. Ils confirment l’impact du modèle occidental de développement et montrent aussi l’urgence d’agir. Nous sommes en effet bien au-dessus des 350 ppm de CO2, le niveau à ne pas dépasser pour éviter une accélération que la technique actuelle serait incapable de maîtriser.

JPEG - 51.7 ko
À La Réunion, la décision de refuser le tram-train contribue à l’aggravation du réchauffement climatique dans le monde.

Depuis que l’Occident a choisi de lancer son modèle de développement à base de combustion d’énergies fossiles (utilisation de charbon et de pétrole), la concentration des trois principaux gaz à effet de serre a augmenté.

Depuis 1750, la concentration du CO2 dans l’atmosphère a augmenté de 140%, celle du méthane de 259% et celle du dioxyde d’azote de 120%.

Actuellement, c’est le CO2 qui connaît la hausse de concentration la plus rapide, avec 0,51% de plus en 2011.

Ces niveaux de concentration ont déjà des conséquences sur le climat, ils sont responsables du réchauffement.

Nombreuses sont les ONG et les gouvernements à se battre pour que le niveau de concentration du CO2 repasse sous la barre des 350 ppm (particules par million). En 2011, la concentration du CO2 dans l’atmosphère était de 391 ppm. Plus cette valeur augmentera, plus il sera difficile d’anticiper et de faire face aux effets du changement climatique. Le risque d’emballement encore plus rapide du climat est bien réel, avec de très graves conséquences. C’est déjà le cas dans l’Arctique, avec la fin de la banquise permanente programmée au plus tard dans 10 ans.

Le tableau diffusé par l’OMM

Dioxyde de carbone (CO2) Méthane (CH4) Oxyde d’azote (N2O)
Niveau pré-industriel (avant 1750) 280 ppm 700 ppM 270 ppM
Concentration en 2011 391 ppm 1815 ppM 324,2 ppM
Augmentation depuis 1750 140% 259% 120%
Augmentation 2010-2011 2.0 ppm 5 ppM 1 ppM
Augmentation 2010-2011 (%) 0,51% 0,28% 0,31%
Augmentation moyenne au cours des 10 dernières années 2.0 ppm/an 3,2 ppM/an 0,78 ppM/an
Contribution au réchauffement relatif depuis 1750 1,8 Watt par m2 0,51 watt par m2 0,18 watt par m2

(1) ppm : nombre de particules présentes dans un million de particules
(2) ppM : nombre de particules présentes dans un milliard de particules


Kanalreunion.com