Changement climatique

La BAD affirme que le changement climatique coûte à l’Afrique 40 milliards de dollars par an

Le coût économique d’une pollution dont l’Afrique n’est pas responsable

Témoignages.re / 22 octobre 2012

Les changements climatiques coûtent à l’Afrique 40 milliards de dollars américains par an, soit 3% du PIB du continent, a déploré Lamine BARO, représentant la Banque africaine de développement (BAD) à la deuxième conférence sur les changements climatiques et le développement de l’Afrique

Bien que l’Afrique contribue moins que les autres continents aux changements climatiques, elle en subit plus que les autres les coûts et est plus vulnérable à ses effets. 
Les changements climatiques annulent les efforts de développement de l’Afrique et rendent peu probable l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement, a –t-il poursuivi.
La rencontre d’Addis-Abeba, qui prend fin ce samedi, s’appuie sur la première, tenue en octobre 2011 pour établir la nécessité d’intégrer la recherche, la politique et la pratique d’utiliser efficacement l’adaptation au changement climatique et les possibilités d’atténuation en Afrique. 
Elle se voulait un forum pour le dialogue et la collaboration entre les différents acteurs impliqués dans le climat et le développement en Afrique et s’est concentrée sur trois sous-thèmes visant à mettre en évidence les stratégies et démontrer les meilleures pratiques dans les domaines du climat. 


Kanalreunion.com