Changement climatique

« La connaissance de la météo et du climat est cruciale »

Selon Mass Axi Gai, ministre de la Gambie

Témoignages.re / 16 mai 2014

Une connaissance approfondie sur le climat est essentielle dans tous les secteurs, en particulier pour l’agriculture et la sécurité alimentaire, la réduction des risques de catastrophe et la gestion des ressources en eau, a annoncé mardi, le ministre gambien de la Pêche et des Ressources en Eau, Mass Axi Gai.

M. Mass Axi Gai a aussi annoncé que cela va jouer un rôle déterminant dans les réalisations des gouvernements et des populations.

« EIle est d’une importance croissante pour le développement socio-économique durable des générations actuelles et futures’’, a déclaré M. Gai, lors de la 11e réunion du Comité des directeurs des services météorologiques et hydrologiques nationaux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Organisée par la Commission de la CEDEAO et de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), la réunion va discuter des problèmes que rencontre la région et identifier les stratégies appropriées qui vont transformer ces problèmes en actions concrètes.

« Tout le monde profite de la météo et du climat, mais tout le monde est tout aussi affecté par leurs extrêmes », a déclaré M. Gai, ajoutant que « le plus souvent, la connaissance de événements météorologiques et climatiques futurs est trop tardive pour que les parties prenantes puissent tirer parti des opportunités ou réduire de manière efficace les risques associés ».

Michel Jarraud et R. Mukabana de l’OMM ont déclaré qu’ils peuvent accomplir beaucoup plus dans le développement des Services hydrologiques et météorologiques nationaux (SMHN) pour favoriser les secteurs sociaux-clés qui sont les moteurs de l’économie des pays.

Le directeur de l’environnement à la Commission de la CEDEAO, le Dr Johnson Boanuh, a déclaré que l’importance de l’application des renseignements météorologiques au service de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de la gestion des forêts est reconnue dans le monde entier.

« C’est parce que la connaissance du climat et de la météo contribue à la surveillance des cultures et à l’estimation des rendements des cultures, de la pêche et également à la surveillance des pâturages », a-t-il indiqué.


Kanalreunion.com