Changement climatique

La Croix-Rouge française, face à l’aggravation de la situation alimentaire au Sahel, met en place une cellule de crise et renouvelle son appel à dons

Crise alimentaire au Sahel

Témoignages.re / 25 juin 2012

Les derniers chiffres publiés par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies sur la crise alimentaire et nutritionnelle au Sahel sont dramatiques. La Mauritanie, le Tchad, le Niger, le Mali, le Burkina Faso, l’Est du Sénégal et le Nord du Cameroun sont les zones les plus touchées par l’insécurité alimentaire et plus de 18 millions de personnes sont aujourd’hui affectées.
Pour des raisons climatiques et environnementales principalement, la production agricole est en baisse de près de 30% par rapport à 2011, la production de fourrages, vitale pour les troupeaux, est fortement déficitaire (moins 50% sur les volumes disponibles au Niger et moins 70% en Mauritanie) touchant ainsi les populations d’éleveurs nomades et transhumants. À cela s’ajoute une flambée des prix des denrées alimentaires de base (hausse de 50 à 150% selon les pays) sur les marchés de la zone. Cette situation est d’autant plus inquiétante que ces mêmes populations sont également exposées à des situations de conflits, à des tensions politiques, économiques et sociales particulièrement fortes.
L’aide d’urgence reste absolument indispensable dans une telle situation, mais elle doit également s’inscrire dans une stratégie plus globale et à long terme sur l’amélioration de la résistance des populations face aux risques de l’insécurité alimentaire et sur la mise en œuvre de programmes favorisant le développement local.
C’est ce à quoi s’attèlent sans relâche les équipes de la Croix-Rouge française, l’un des plus importants opérateurs humanitaires dans la zone sahélienne depuis 2005, via cinquante délégués expatriés en Mauritanie, au Tchad, au Mali, au Sénégal, au Cameroun et au Niger, pour coordonner de vastes programmes de lutte contre la malnutrition, et mener des actions de développement agricole et rural et d’accès à l’eau et à la santé.
En complément de ses équipes déjà opérationnelles et pour accroître ses moyens et les piloter au mieux, la Croix-Rouge française vient de mettre en place une cellule de crise basée à Dakar.
La Croix-Rouge française a plus que jamais besoin de la générosité du public pour renforcer et étendre ses opérations.

• Les dons peuvent être effectués sur le web : www.croix-rouge.fr ou par chèque à l’attention de Croix-Rouge française « Sahel 2012 » 75 678, Paris cedex 14


Kanalreunion.com