Changement climatique

La Grande barrière de corail en danger de mort

1500 kilomètres de récifs touchés par deux épisodes de blanchissement consécutifs

Témoignages.re / 11 avril 2017

Un reportage de France Télévisions met le doigt sur une menace qui pèse aussi sur La Réunion : le blanchissement des coraux. Conséquence du réchauffement climatique, c’est un danger mortel qui pèse sur des barrières naturelles, au moment où le niveau de la mer ne cesse de monter.

JPEG - 101.9 ko
(Photo Oregon State University)

Les coraux de la Grande barrière qui ont subi un phénomène de blanchissement pour la deuxième année consécutive n’ont aucune chance de s’en remettre, avertissent des chercheurs de l’université australienne James Cook, lundi 10 avril.

Le blanchissement des coraux est un phénomène de dépérissement provoqué par la hausse de la température de l’eau. Elle entraîne l’expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments. Les récifs peuvent s’en remettre si l’eau refroidit, mais ils peuvent aussi mourir si le phénomène persiste.

« Il faut au moins une décennie pour le rétablissement total des coraux qui grandissent le plus vite, explique James Kerry. Alors deux épisodes graves de blanchissement à 12 mois d’intervalle font que les récifs endommagés en 2016 n’ont aucune chance de se rétablir. »

Entre 2016 et 2017, 1 500 kilomètres de récifs ont été touchés par le blanchissement. « Seul le tiers sud du récif est indemne », selon Terry Hughes, de l’université James Cook. Cette année, nous assistons à un épisode de blanchissement très marqué alors même qu’El Niño ne sévit pas. »

« Il est évident que le récif est confronté à de nombreux défis, le plus pressant étant le réchauffement climatique, a averti Terry Hughes. Plus les températures vont augmenter et plus les épisodes de blanchissement seront fréquents. La solution est de réduire les émissions carbone, mais le temps presse. »

Source France Télévisions


Kanalreunion.com