Changement climatique

La Réunion est-elle à l’abri d’inondations meurtrières ?

Témoignages.re / 23 février 2010

Il y a quelques jours, l’île de Madère a connu de très fortes inondations, causant la mort de dizaines de personnes.
« Ce qui est arrivé à Madère est l’exemple même de ce qu’une mauvaise planification urbaine peut entraîner », estime le président de l’Association portugaise de techniciens de la protection civile. Il poursuit : « la construction d’habitations dans des zones inondables et l’imperméabilisation des sols par le bétonnage en particulier de la côte méridionale de l’île, région la plus affectée par les inondations, expliquent en partie l’ampleur des dégâts et du bilan, encore provisoire, de 42 morts ».
Cette catastrophe peut arriver à La Réunion : lors des fréquentes pluies torrentielles, les maisons sont inondées, les radiers sont submergés, les routes détériorées, les écoles fermées, etc… Cela a provoqué des morts, notamment celle des Réunionnais qui ont franchi des ravines en crue.
Doit-on attendre une tragédie comme celle de Madère pour prendre les mesures qui s’imposent ? On connaît déjà ce que Paul Vergès préconise en la matière, il en parle régulièrement, l’ONERC dont il est président fondateur a d’ailleurs rédigé un “plan climat” pour La Réunion, avec des mesures de prévention, d’adaptation. Mais quelles sont les propositions, voire les positions des candidats en ce qui concerne l’aménagement du territoire ? Quelle politique de maîtrise du foncier préconisent-ils ? Comment pensent-ils endiguer les ravines ? Avec quels partenaires ? Sur quels budgets ?
Dans l’attente des réponses des têtes de liste à ces élections régionales, puisque c’est là véritablement le domaine de compétence de la Région.

Kora-Ly Payet


Kanalreunion.com