Changement climatique

La solidarité internationale aux côtés des victimes du super typhon

Haiyan

Témoignages.re / 13 novembre 2013

Face à la catastrophe qui a frappé les Philippines et le Vietnam, des organisations internationales telles que l’ONU ou la FAO et des ONG (Croix rouge, secours populaire…) se mobilisent pour aider une population durement touchée qui a tout perdu en quelques heures. La tempête a balayé des villages entiers. Des milliers de personnes sont sans abri. Les moyens de subsistance sont anéantis. Les besoins sont immenses.

JPEG - 272.7 ko
Le super typhon Haiyan est le phénomène le plus puissant ayant été vu. Il préfigure de l’impact du changement climatique sur la planète.

Annonce de l’ONU

25 millions de dollars pour les victimes du typhon,

Le Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), John Ging, a annoncé lundi que l’ONU débloquait 25 millions de dollars pour financer l’aide d’urgence dans les régions des Philippines dévastées par le typhon Haiyan.

Connu sous le nom de Yolanda aux Philippines, ce super typhon serait la tempête la plus puissante à avoir jamais été enregistrée, laissant derrière lui 9,8 millions de personnes en détresse. Les autorités locales affirment que près de 10.000 personnes ont été tuées dans la seule ville de Tacloban.

« Les destructions sont colossales. Nous sommes mobilisés au maximum pour apporter une aide à grande échelle le plus rapidement », a expliqué M. Ging lors d’une conférence de presse donnée à New York.

« Vingt-cinq millions de dollars ont été immédiatement débloqués au titre du Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF). À cette somme, viendront s’ajouter les fonds recueillis via l’appel que lanceront conjointement, demain à Manille, la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos, et le gouvernement philippin », a-t-il précisé.

De son côté, le Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR) a déjà acheminé des articles de première nécessité depuis son entrepôt de Cotabato, à Mindanao, à Tacloban, notamment 1.400 kits contenant bâches en plastique, couvertures, moustiquaires, savon et sous-vêtements.

Les préparatifs sont en cours pour la livraison aérienne, mercredi, de 2.500 tentes, depuis Dubaï où se trouve l’entrepôt principal de stockage du HCR.

L’avion devrait atterrir à l’aéroport international de Mactan, à Cebu. De là, l’aide sera dispatchée vers les zones touchées par le passage du typhon et distribuée par le service gouvernemental philippin pour la protection sociale et le développement, avec l’aide de divers partenaires. D’autres rotations aériennes sont d’ores et déjà planifiées.

« L’ampleur des destructions qui nous ont été signalées est absolument effarante », déclare le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres, dans un communiqué de presse. « Bien que le travail du HCR porte habituellement sur des situations de conflits, la nature exceptionnelle de cette tragédie exige de déployer tous les efforts possibles pour venir en aide aux nécessiteux. Nous assumerons pleinement notre rôle dans le cadre de la réponse conjointe aux personnes concernées. »

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) est elle aussi à pied d’œuvre. « Nous travaillons en étroite collaboration avec le gouvernement philippin et les autorités locales afin d’évaluer les besoins vitaux des personnes touchées par ce typhon et d’y répondre rapidement », a déclaré la Représentante de l’OMS aux Philippines, Julie Hall.

« L’OMS a dépêché une équipe d’évaluation sur le terrain à Bohol et est sur le point de le faire à Cebu et Tacloban, conjointement avec celles chargées d’appuyer l’intervention des autorités nationales. Nous avons plus de deux douzaines de spécialistes des secours d’urgence en santé sur le terrain et distribuant des kits d’urgence », ajoute-t-elle.

Philippines : Graves dégâts à l’agriculture et aux pêches après le passage du typhon Haiyan

La FAO lance un appel de 24 millions de dollars pour des interventions immédiates

La FAO mobilise un soutien en faveur des Philippines dévastées par le typhon Haiyan qui a balayé le pays en provoquant de graves dégâts aux secteurs des pêches et de l’agriculture, outre les pertes massives en vies humaines.

« Je tiens à exprimer la solidarité de la FAO et ma solidarité personnelle au peuple et au Gouvernement des Philippines », a déclaré le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva aujourd’hui.

« Le super typhon Haiyan a emporté des milliers de vies et laissé dans son sillage ruines et destruction. Les dévastations causées dans le pays - y compris aux secteurs agricole, piscicole et forestier - menacent les moyens de subsistance d’un grand nombre et pourraient avoir un vaste impact sur la chaîne et la sécurité alimentaires ».

L’Organisation fera tout ce qui est en son pouvoir pour venir en aide au Gouvernement des Philippines dans le processus de reconstruction et l’amélioration de la résilience, a indiqué Mr Graziano da Silva.

Dans le cadre d’un Appel humanitaire éclair des Nations Unies lancé aujourd’hui, la FAO a sollicité 24 millions de dollars destinés aux interventions immédiates dans les pêches et l’agriculture.

L’Organisation a déjà mobilisé plus d’un million de dollars de ses propres ressources.

Un préjudice incalculable

« On ne connaît pas encore avec précision l’ampleur de l’impact sur le secteur de l’agriculture, mais les dommages sont sans nul doute considérables » , a déclaré Dominique Burgeon, Directeur de la Division FAO des opérations d’urgence et de la réhabilitation.

Le typhon ayant frappé juste au début de la saison principale de plantation du riz, la FAO estime que plus d’un million d’agriculteurs ont été touchés et des centaines de milliers d’hectares de riz détruits

On prévoit de graves impacts sur la production de noix de coco dans les zones sinistrées, sans compter la destruction à grande échelle des installations de stockage et des infrastructures rurales

Sur le littoral, l’onde de tempête a balayé des communautés entières de pêcheurs, démolissant bateaux et matériels.

Efforts de réhabilitation

Dans le cadre de la réponse immédiate de la FAO, l’Organisation a détaché du personnel d’intervention d’urgence et utilisera le million de dollars déjà alloué pour couvrir les besoins immédiats tels que semences et engrais.

Un montant initial total de 24 millions de dollars sera nécessaire pour mettre en place les initiatives d’urgence et de réhabilitation, et notamment la remise en état des installations de stockage et d’irrigation et l’aide aux communautés de pêcheurs.

L’Organisation entreprendra une évaluation complète des dégâts causés à l’agriculture et aux pêches dès que la situation sur le terrain le permettra.

Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (HCR), quelque 9,5 millions de personnes ont été touchées par le typhon.

Croix rouge

Appel au don

Avec des vents ayant atteint les 315 km/heure et des vagues de trois mètres de haut au cours de son passage aux Philippines, Haiyan est le typhon le plus puissant à être survenu cette année sur le globe et le plus violent depuis des décennies.

L’étendue des dommages aux Philippines reste actuellement inconnue et les zones les plus touchées demeurent coupées du monde, les réseaux électriques et téléphoniques étant hors d’état de fonctionnement. D’ores et déjà les équipes de la Croix-Rouge philippine prennent en charge plusieurs milliers de victimes dans des centres d’accueil temporaires à Masbate, San Pablo et Capiz.

Environ 800.000 personnes sont toujours réfugiées dans des abris.

La Croix Rouge française a déployé une équipe de réponse aux urgences (ERU) spécialisée dans la prise en charge et la mise à l’abri de victimes de catastrophes naturelles.

Dans le même temps, plus de 200.000 personnes ont été évacuées au Vietnam alors que le typhon géant Haiyan doit traverser le pays dimanche 10 novembre.

Pour nous permettre de porter secours aux victimes du typhon, la Croix-Rouge française lance un appel à don d’urgence.

http://www.croix-rouge.fr/Je-donne/Don-ponctuel?elk_dc_id=413

UNICEF

Le nombre d’enfants touchés par le super typhon atteint désormais les 4 millions, l’UNICEF renforce son intervention d’urgence

L’UNICEF expédie de toute urgence des fournitures aux régions des Philippines ravagées par le super typhon Haiyan le 8 novembre, alors que les dernières estimations indiquent que jusqu’à 4 millions d’enfants pourraient maintenant être affectés par la catastrophe.

Des fournitures (aliments thérapeutiques pour enfants, des trousses de santé, de l’eau et des kits d’hygiène, qui peuvent subvenir aux besoins de 3000 familles dans les zones touchées) ont déjà été mobilisées parmi celles qui sont disponibles dans le pays, avec une distribution prévue en priorité pour la région de Tacloban dès qu’il sera possible d’y accéder.

« Nous nous efforçons de toute urgence d’expédier les fournitures essentielles aux enfants qui sont les premières victimes de cette crise » , a déclaré le Représentant de l’UNICEF aux Philippines Tomoo Hozumi. Il est très difficile d’atteindre les zones les plus touchées, l’accès en étant limité en raison des dégâts causés par le typhon aux infrastructures et aux systèmes de communication. Mais nous travaillons sans relâche pour faire parvenir ces fournitures aux enfants aussi rapidement que les conditions le permettent ».

L’entrepôt de l’UNICEF à Copenhague expédie par avion des fournitures pour 10.000 familles de plus, pour une valeur de 1,3 million de dollars. Ces fournitures sont également destinées aux familles touchées par le récent tremblement de terre à Bohol. Ces cargaisons contiennent des comprimés de purification d’eau, du savon, des kits médicaux, des bâches et des suppléments en micronutriments.

Les enfants rescapés de la terrible violence de Haiyan ont encore besoin d’une aide urgente pour survivre à la suite de la tempête. On s’inquiète en particulier de leur santé, en raison de l’impact du typhon sur les systèmes d’assainissement et d’approvisionnement en eau. Les enfants ont aussi besoin d’espaces sûrs et protégés pour être en mesure de jouer et de reprendre les classes pendant que les adultes s’efforcent de réparer leurs foyers et de retrouver des moyens de subsistance.

« L’impact de cette crise dévastatrice apparait de plus en plus nettement, et il est clair qu’il y a encore plus d’enfants touchés qu’on ne le pensait », a déclaré M. Hozumi. L’UNICEF fait le maximum pour atteindre ces enfants aussi rapidement que possible et leur distribuer des fournitures essentielles pour protéger leurs santé, sécurité et bien-être dans les jours difficiles à venir.

Secours populaire

Urgence Typhon Haiyan

Face à la catastrophe inimaginable qui s’est abattue sur les Philippines, le Vietnam, tous les bénévoles du Secours populaire font part de leur grande émotion.

Aussi, plus que jamais, la solidarité populaire a sa place pour participer aux autres aides.

Le Secours populaire met tout en œuvre pour activer tous ses réseaux en Europe et dans le monde pour épauler les associations partenaires en Asie.

Tout ce qui est humain est nôtre, réagissons au plus vite afin de réunir des dons financiers en urgence en apportant notre soutien.

Les personnes désirant soutenir les initiatives du Secours populaire français peuvent adresser un don financier en précisant "Urgence Typhon Haiyan" aux comités et fédérations du SPF, dans tous les départements ou :

Secours populaire français 9/11, rue Froissart BP 3303 - 75123 Paris Cedex

www.secourspopulaire.fr
|


Kanalreunion.com