Changement climatique

Le Premier ministre chinois appelle à économiser l’énergie et à réduire les émissions

L’adaptation, un enjeu mondial

Témoignages.re / 21 juillet 2011

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a appelé à des efforts intensifiés en matière d’économie d’énergie et de réduction des émissions au cours des cinq prochaines années, afin de combattre le changement climatique et promouvoir le développement durable.

Le pays a réalisé la plupart de ses objectifs d’économie d’énergie et de réduction des émissions fixés dans le 11ème Plan quinquennal (2006-2010), selon un communiqué publié suite à une réunion du Conseil des Affaires d’État présidée par M. Wen.
La consommation énergétique de la Chine a progressé à un taux annuel de 6,6% ces cinq dernières années, un chiffre bien inférieur aux 11,2% de croissance économique du pays, selon le communiqué.
Davantage d’efforts doivent être fournis afin de promouvoir les économies d’énergie et la réduction des émissions dans les régions importantes au cours des cinq années à venir, et le pays doit continuer à éliminer les capacités de production obsolètes, à développer les transports publics, à mettre en place des projets d’efficacité énergétique et à promouvoir l’utilisation de produits économes en énergie, a indiqué M. Wen.
Il a appelé à davantage d’efforts pour optimiser la structure industrielle du pays, développer l’industrie des services et les industries stratégiques émergentes, et à construire un système énergétique sûr, stable, économique et propre.
Le Premier ministre chinois a également demandé d’introduire les technologies avancées afin d’augmenter l’efficacité énergétique, de réduire la pollution, et de renforcer la gestion des économies d’énergie et des réductions des émissions.
Le pays va promouvoir les réformes des taxes sur les ressources et l’environnement, et ajuster les droits d’import-export afin de limiter les exportations de produits à haute consommation énergétique et très polluants, a-t-il annoncé.
Le Conseil des Affaires d’État a consenti à ce que le pays contribue aux négociations internationales sur le changement climatique sur la base du principe de "responsabilité commune mais différenciée".
Il a également réexaminé et approuvé un plan de travail sur les économies d’énergie et la réduction des émissions pour la période 2011-2015.

Source : "Quotidien du peuple"


Kanalreunion.com