Changement climatique

Le réchauffement climatique risque de s’accélérer

8 millions de tonnes de méthane par an s’échappent du fond marin au Nord de la Russie :

Témoignages.re / 10 mars 2010

D’après de récentes découvertes, la Barrière Arctique de l’Est sibérien, et plus particulièrement le fond marin de cette région, rejette près de 8 millions de tonnes de méthane par an, faisant craindre une accélération du réchauffement climatique, d’après les scientifiques. Le monde doit absolument réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, chacun doit montrer l’exemple. La Région Réunion, depuis 1998, s’est clairement engagée sur la voie du développement durable. Il faut construire l’autonomie énergétique en changeant le modèle énergétique des transports, en développant tout le potentiel d’énergies renouvelables.

De grandes quantités de gaz à effet de serre puissants sont rejetées par un fond marin gelé en Sibérie, faisant craindre des fuites encore plus importantes pouvant accélérer le réchauffement climatique, d’après les scientifiques.

L’étude indique qu’environ 8 millions de tonnes de méthane par an, soit l’équivalent du montant total annuel auparavant estimé pour tous les océans du monde, s’échappent de vastes réserves piégées sous le pergélisol qui se trouve dans le fond marin au Nord de la Russie.

« Le pergélisol sous-marin perd sa capacité à être imperméable », a déclaré Natalia Shakhova, une scientifique de l’Université de Fairbanks en Alaska. Cette dernière a codirigé l’étude publiée dans le journal “Science”.

L’étude de Natalia Shakhova indique qu’il y a « un besoin urgent » de surveiller la région pour observer des changements potentiels futurs dans la mesure où le pergélisol bloque de grandes quantités de méthane, le deuxième gaz à effet de serre le plus communément rejeté par les activités humaines derrière le dioxyde de carbone.

Le rejet « de méthane retenu dans les sédiments de la Barrière Arctique de l’Est sibérien pourrait provoquer un réchauffement climatique soudain », ont ajouté les scientifiques.

Environ 60% du méthane émis dans le monde provient des humaines. Nous devons absolument réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Pour cela, chacun doit montrer l’exemple.

La Région Réunion sur la voie du développement durable depuis 1998

La Réunion doit donner l’exemple. La Région Réunion, depuis 1998, s’est clairement engagée dans cette voie. Démographie, changement climatique et conditions des échanges économiques mondiaux vont imposer de revoir les modèles de développement. Il faut construire l’autonomie énergétique en changeant le modèle énergétique des transports, en développant tout le potentiel d’énergies renouvelables.

Actuellement, 36% de la production électrique est produite à partir des énergies renouvelables. L’objectif de la Région est d’atteindre l’autonomie en 2025 à partir des énergies renouvelables. Une nouvelle étape a été lancée par la Région avec le projet STARTER (Stratégie pour l’autonomie énergétique, la relance et la transition de l’économie réunionnaise).

Ainsi, la consommation en énergie sera couverte en 2025 par la biomasse, les énergies de la mer, la géothermie, l’éolien et le photovoltaïque. Cette autonomie énergétique permettra d’économiser une facture annuelle de 500 millions d’euros par an. Cela signifie donc un gain de pouvoir d’achat pour les Réunionnais.
En matière de transport, le projet de tram-train représente la contribution décisive et essentielle à la réduction d’émission de gaz à effet de serre.

Sanjiv Dinama



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Le réchauffement climatique est s’est déjà accéléré .C’est la conclusion qu’ont tiré les scientifiques qui observent la réduction de la surface de la Banquise du pôle Nord en été .
    Comme c’est la couleur blanche de la glace des pôles qui renvoie hors de l’atmosphère les rayons du soleil en été , plus les surfaces gelées diminuent , plus la surface sombre de la mer augmente et par conséquent moins il y a de renvoi de chaleur et plus la terre conserve dans son atmosphère la chaleur des rayons du soleil .
    Pour arrêter le phénomène de fonte de la glace des pôles en été , il faudrait réduire la chaleur au niveau de l’équateur qui crée de puissants courants marins chauds qui remontent jusqu’au pôle Nord . Ce qui explique qu’à Vancouver qui est baigné par un courrant chaud on a manqué de neige pour les jeux olimpiques d’hiver de cette anée alors qu’au même moment la côte Est des Etats Unis subissait les froids les plus intenses .
    Comment faire pour empécher la terre de se récauffer à l’équateur et d’envoyer des courrant chauds vers les pôles ?la solution passe par une réduction drastique de l’émission des gaz à effet de serre dans notre atmosphère , mais également par une cessasion immédiate de la destruction massive des poumons de notre planète que sont les grandes forêts équatoriales d’amérique du sud , d’afrique et d’indonézie que l’on exploite depuis longtemps de manière inconsciente comme on le fait pour le pétrole , sans se rendre compte que ce sont elles qui recyclent le gaz carbonique que nous rejetons dans l’atmosphère ,et bien entendu par une revégétalisation des espaces que nous avons transformés progressivement en désert depuis notre passage du stade simiesque au stade humain . Les dessins laissés par nos ancètres dans les grottes de tassily au saharanous montrent bien que l’océan de sable qui s’étend de l’atlantique à la mer rouge était il y a environ 20000 ans couvert d’une végétation luxuriante .Nous pouvons reconstruire ce que nous avons détruits si nous le voulons il suffit demettre les moyens . Les Isaréliens et les Egyptiens nous ont déjà montré que cela etait possible dans leur pays . Il faut que les hommes se rendent comptent de la gravité de la situation et qu’ils prennent d’urgenceles mesures qui s’imposent . Si non avant quelques centaines d’années nous auront tranformé notre planète miracle en une banale planète rouge ou grise comme il y en a des milliards dans l’univers.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Juste une réflexion supplémentaire sur le réchauffement climatique . Puisque l’on sait que les changements climatiques sont dûs au déséquibre de plus en plus croissant entre l’emission des gaz à effet de serre (otamment des gaz carbonique )et la capacité de recyclage de la couverture végétale de la planète . il faut agir dans les deux sens ,d’une part réduire les gaz à effet de serre et d’autre part augmenter coûte que côute la couverture végétale de la planète de manière efficace et notamment par la plantation de grands arbres ( la plantation de gazon ne suffira pas ). Alors je profite de l’occasion pour proposer une idée . Nous organisons chaque année une journée de la musique , une journée de lka femme ,une journée de l’enfance etcet... Pourquoi pas une journée de l’arbre au cour de laquelle tous les homme vivant sur cette planète planterait un arbre . Si les 7 ou 8 milliards d’être humains vivant sur la terre plantaient chaque année un arbre et le laissaient grandir pendant plusieurs années , peut être que l’on pourrait apporter une partie de la solution du problème du réchauffement climatique .Il faudrait bien entendu pour cela que les Etats et les collectivités publiques se sentent concernées e t participent à l’opération en mettant à la disposition de tous les espaces et les arbres nécessaires . De grands projets de reboisement des déserts pourraient voir le jour et être réalisés dans le cadre d’une coopération internationale associant l’esemble des pays de la planète . C’est sans doute une utopie ou un rève , mais il faut réaliser ce rève pour éviter le cauchemar à nos enfants .

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com