Changement climatique

Les États-Unis refusent toutes les avancées

Dramatique entêtement à Durban

Témoignages.re / 6 décembre 2011

La conférence de presse organisée hier par la délégation US confirme sa volonté : opposition à un accord. Après les propositions constructives des pays émergents et de l’Union européenne, Washington ne veut rien lâcher : après moi, le déluge.

Pas d’accord contraignant qui prenne en compte des différences entre nations, et le présupposé selon lequel les pays émergents, comme l’Inde ou la Chine, sont opposés à un engagement contraignant. Tel est la base de l’argumentation des États-Unis à Durban pour justifier leur refus d’un accord. D’après Washington, il n’y a aucune chance même virtuelle d’arriver à un accord à Durban sur de futures règles contraignantes relatives à l’atténuation du changement climatique.
Todd Stern a aussi commenté l’initiative d’un Fonds vert pour le Climat. Les USA estiment que ce fonds va drainer des milliards, mais que les négociateurs ne sont pas nécessairement les plus compétents pour gérer cet argent.
Bref, les États-Unis ont été à la hauteur du Red Pen que leur ont attribué les ONG présentes à Durban. Cette "distinction" met en évidence la délégation la plus opposée au succès des négociations.


Kanalreunion.com