Changement climatique

Les larmes du Pacifique

Emotion à Copenhague

Manuel Marchal / 8 décembre 2009

La conférence de presse commune du secrétaire exécutif de l’UNFCC, Yvo de Boer, et de la présidente de la Conférence de Copenhague, Connie Hedegaards, a vu l’intervention d’une jeune représentante d’un pays du Pacifique. 10 millions de personnes ont signé une pétition qui ne parle qu’un seul langage : la justice climatique.
Car les îles du Pacifique se situent en plein sur la ligne de front que constitue la montée du niveau des océans. La jeune fille a fini son intervention en fondant en larmes. Car pour ses compatriotes, la lutte contre le changement climatique est une question de survie, l’existence de leurs pays est en jeu.
Hier encore, l’Europe et les Etats-Unis ont organisé des conférences de presse pour présenter leur stratégie de lutte contre les changements climatiques. Les Etats-Unis ont ajouté une conférence de presse supplémentaire pour décrire l’évolution de la législation de ce pays à la suite de la mise en place de l’administration du président Obama. Ce sont donc trois conférences de presse qui ont été donné par les délégations qui ont les stands les plus imposants.


La Réunion au cœur de l’Histoire

Le Sommet de Copenhague est un rassemblement décisif pour le futur de l’humanité entière, auquel assiste Manuel Marchal, rédacteur en chef envoyé spécial de notre journal. “Témoignages” est fier de pouvoir faire vivre ce moment historique aux Réunionnais : c’est sans doute la première fois que l’opinion de notre pays pourra vivre en prise avec un évènement d’une ampleur si décisive.


Kanalreunion.com