Changement climatique

Les restrictions d’usage de l’eau s’étendent à l’Ouest

Sécheresse

Témoignages.re / 9 mars 2012

Le Sud n’est plus la seule région où s’appliquent des restrictions dans l’usage de l’eau. Le Comité sécheresse a préconisé une extension vers l’Ouest de cette réglementation. Entre Saint-Leu et Saint-Philippe, il est désormais interdit d’arroser les espaces verts et son jardin. En effet, le passage de deux tempêtes tropicales au large de nos côtes est insuffisant pour permettre un retour à la normale.

Jusqu’à hier, les communes du Sud étaient concernées par des mesures de restriction d’eau. La météo du mois de janvier n’a pas permis de combler le déficit. L’écart est de 30% avec la moyenne dans l’ensemble de La Réunion, il est encore plus important dans le Sud.
Dans le communiqué publié à la sortie de la réunion, le Comité sécheresse explique que « Météo France constate que les précipitations du mois de février associées aux systèmes dépressionnaires Giovanna et Irina, bien que parfois importantes, restent à des niveaux qui se situent en dessous des normales saisonnières ». « Les pluies ont permis d’améliorer ponctuellement l’état de la ressource en eau des rivières, mais n’ont pas fait remonter de manière significative les nappes souterraines », précise le communiqué diffusé par la Préfecture.
« S’agissant des usages, les précipitations ont été suffisantes pour améliorer la fourniture d’eau sur l’ensemble des secteurs, à l’exception de la situation particulière du Bras de La Plaine sur la région Sud où les crues ont généré de fortes perturbations, nécessitant la mise en place d’un plan de rationnement et provoquant une interruption de l’irrigation des exploitations agricoles », indique le Comité sécheresse.
En conséquence, le Comité sécheresse préconise de changer les limites du territoire à l’intérieur duquel s’appliquent des mesures de limitation de la consommation de l’eau : « sont ainsi concernées par les restrictions les communes du Sud, entre Saint-Leu et Saint-Philippe (Communes de Saint-Leu, les Avirons, Cilaos, Étang-Salé, Saint-Louis, Entre-Deux, Saint- Pierre, Le Tampon, Petite-Île, Saint-Joseph, Saint-Philippe), pour une durée de 1 mois. Cet arrêté interdit notamment le lavage des véhicules (hors station professionnelle), engins, bateaux, bâtiments et voiries (sauf impératif sanitaire), l’arrosage des espaces verts publics et privés (sauf jardins potagers) ainsi que le remplissage et le maintien du niveau des plans d’eau de loisirs et piscines privées (hors établissements touristiques) ».
Pour les agriculteurs sinistrés par la sécheresse, le Comité a transmis un rapport « dans le cadre de la procédure du fonds de secours au titre des calamités agricoles ».
Ces mesures seront en vigueur au mois jusqu’à la fin du mois.


Kanalreunion.com