Changement climatique

Les six mois les plus chauds de l’Histoire

Feu, glissements de terrain, inondations, vague de chaleur !

Sanjiv Dinama / 12 août 2010

Vague de chaleur sans précédent et feux de forêts gigantesques en Russie. Inondations catastrophiques au Pakistan et en Inde. Pluies torrentielles et glissements de terrain meurtriers en Chine. Un morceau de glacier de plus de 250 kilomètres carrés qui se détache au Groenland. La planète n’a jamais eu aussi chaud que lors des six premiers mois de 2010. De janvier à juin, la température moyenne du globe — océans et terres — a été la plus élevée jamais enregistrée, selon des mesures de l’Agence américaine de l’océan et de l’atmosphère (NOAA). Il y a également menace sur les cultures notamment du riz. La montée des températures durant le dernier quart de siècle a déjà entraîné des baisses de production de riz allant de 10% à 20% dans certaines zones clés selon la FAO. Or le riz est aujourd’hui l’aliment de base de plus de 600 millions de personnes à travers le monde et y compris à La Réunion.

Vague de chaleur sans précédent et feux de forêts gigantesques en Russie. Inondations catastrophiques au Pakistan et en Inde. Pluies torrentielles et glissements de terrain meurtriers en Chine. Un morceau de glacier de plus de 250 kilomètres carrés qui se détache au Groenland. Des records de chaleur qui tombent les uns après les autres : 37,2°C en Finlande le 29 juillet, un incroyable 53,5°C au Pakistan le 26 mai, 45,6°C à Chypre le 1er août et j’en passe. C’est la litanie de l’été 2010 dans l’hémisphère Nord, les événements extrêmes se succèdent.

Records de température

La planète n’a jamais eu aussi chaud que lors des six premiers mois de 2010. De janvier à juin, la température moyenne du globe — océans et terres — a été la plus élevée jamais enregistrée, selon des mesures de l’Agence américaine de l’océan et de l’atmosphère (NOAA). Elle a atteint 14,2° en moyenne, soit 0,68° au-dessus de la moyenne du 20ème siècle.
Des pics de chaleur constatés principalement, « entre avril et juin en Europe centrale, dans la partie nord du continent Nord-américain, le nord du continent Sud-américain, l’Afrique de l’Ouest, et le bassin caraïbes », précise Jean-Pierre Ceron, directeur adjoint de la climatologie à Météo France. Et il en est de même pour les océans.
Selon la NOAA, les 10 records de température globale constatés depuis 1880 se situent tous dans les 15 dernières années.
D’après la NOAA, juin 2010 a été le 304ème mois consécutif globalement plus chaud que la moyenne sur le 20ème siècle. « Cela fait 25 ans d’anomalie. Là, on parle de climat, et non plus de météo. Le monde se réchauffe, très vite », observe l’agence.
Même avis pour le Met Office, services météorologiques britanniques. « Dans le contexte de la décennie 2000, qui est la plus chaude jamais enregistrées », les chiffres record de 2010, « sont un indice de plus que le climat se réchauffe », explique Barry Gromett, son porte-parole.

Sanjiv Dinama


Menace sur les cultures

Vers une pénurie de riz ? Une hausse, même modeste, des températures à l’échelle planétaire pourrait faire baisser la production de riz en Asie, avance une étude publiée ce lundi 9 août. Le continent est le premier producteur mondial de cet aliment de base pour des millions de personnes.
L’impact des hausses de températures minimales et maximales journalières sur la production de riz a été analysé par des chercheurs de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans 227 rizières. Situées en Chine, Inde, Indonésie, Thaïlande, aux Philippines et au Vietnam, ces plantations ont été étudiées entre 1994 et 1999.
Des baisses de production ont été constatées entre ces deux dates. Un phénomène lié en premier lieu, d’après les chercheurs, à des hausses des températures minimales journalières.
« Quand la température minimale journalière monte, ou quand les nuits deviennent plus chaudes, le rendement de riz baisse », indique le principal auteur de l’étude, publiée dans la revue “Proceedings of the National Academy of Science” (PNAS).
La montée des températures durant le dernier quart de siècle a déjà entraîné des baisses de production de riz allant de 10% à 20% dans certaines zones clés. Et les pertes devraient s’aggraver au fur et à mesure que les températures montent, vers le milieu du siècle, explique le chercheur.
Or le riz est aujourd’hui l’aliment de base de plus de 600 millions de personnes à travers le monde et y compris à La Réunion.




Un message, un commentaire ?



Messages






  • Voir si peu de réactions sur le riz, ce sujet m’inquiète plus que cela me rassure.

    "kom na pu de riz, y gaingn’ ra plus roule a nou carry sous de riz"

    Sommes nous en tant que réunionnais devenus "gavés" de trop de bonnes choses, que l’on oublie même de se soucier de la 1ère nourriture de base que nous ne produisons pas : le riz.

    En ce qui concerne la chaleur, nous ne sommes pas des thermomètres ambulants pour constater que la différence d’un demi degré serait ou est néfaste à notre environnement.

    Mais, quand on nous annonce qu’il y a déjà une répercussion de 20% en moins sur la production du riz en Asie, qui a aussi réduit de 40% son exportation dès cette année.

    Ne voir , ni n’entendre quelque responsable que ce soit, monter au créneau à ce sujet m’annonce peut-être qu’on ne pourra plus nous rouler dans la farine.

    En bon créole, "kom na pu de riz, y gaingn’ ra plus roule a nou carry sous de riz"

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • ANDRUN c’est bien le problème ici :
    les gens ne vivent pas dans le réel parceque les médias les gavent de bêtises & de sornettes.
    Rien que la couillonnisse : requins, Miss brède songe, et le cayanb de gonthier dans le JIR, le Quotidien, Linfo., le pire dans le torchon de Dupuis.

    Quand quelqu’un dit la vérité comme Paul Vergès on le totoche
    Quand un journal comme Témoignages se penche sur les sujets sérieux et austères on moucate.

    peut-être ou na raison "kom na pu de riz, y gaingn’ ra plus roule a nou carry sous de riz" solman kan nora pi d’riz nou va trap le fourchette et le couto po batay entre nou

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com