Changement climatique

Les vagues assaillent le littoral Atlantique

Évènement climatique extrême en France

Témoignages.re / 8 janvier 2014

Des vagues pouvant atteindre localement 7 à 15 mètres déferlent sur la côte, touchant ainsi huit départements de France. Elles sont dues à la tempête qui circule au nord-ouest de l’Irlande.

À la marée haute de lundi 6 janvier, des vagues de 9,9 m à 15,5 m de haut ont été observées à la bouée Pierres Noires, de 7,4m à Belle-Ile et de 9,4 m à Saint-Jean de Luz. Les vagues les plus puissantes sont passées mais des vents forts continuent de générer de hautes vagues sur toute la façade Atlantique.

D’importants dégâts

Dans la cité balnéaire des Pyrénées-Atlantiques, Biarritz, une femme de 28 ans est toujours portée disparue après avoir été happée par une vague dimanche. Face à la force des vagues, les services municipaux ont érigé une digue de sable de trois mètres de haut sur la grande plage pour protéger les bâtiments.

Cependant les vagues fait des dégâts en bordure des plages de la vielle et endommagé la façade et les vitres du casino. Les vitres d’un local ont été brisées alors que celui-ci était situé au fond de l’anse du Port-vieux, où trois enfants ont été légèrement blessés lundi soir par des éclats de verre. Plusieurs embarcations ont coulé dans le port de pêche, et des bateaux de plaisance ont brisé leurs amarres dans le port d’Anglet, près de Biarritz, ont annoncé les pompiers.

Une montée des eaux inquiétante

Dans le département d’Ille-et-Vilaine (Bretagne) l’alerte orange inondations a été maintenu en raison d’importantes crues bien qu’il y ait « un retour progressif à la normale », selon Météo France. A Quimperlé, (Finistère), l’eau est à nouveau montée à 3,70 mètres, soit le niveau de barrière des crues selon l’Agence France Presse.

La montée des eaux, due aux changements climatiques, laissent présager des vagues de plus en plus hautes. Les récentes inondations en Bretagne ont laissé des traces, encore présentes aujourd’hui, auxquelles s’ajoutent les vagues sur la côte qui endommagent les plages et le littoral.

Dans un de ces communiqués, Météo France a mit en garde : « Dans un contexte de littoral déjà fragilisé, le déferlement de grosses et puissantes vagues, associé à des hauteurs d’eau encore importantes, entraîne un phénomène vagues-submersion remarquable et nécessite une vigilance toute particulière ».


Kanalreunion.com