Changement climatique

Les victimes du changement climatique veulent prendre la tête de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre

Forum des îles du Pacifique

Témoignages.re / 9 septembre 2013

Du 3 au 5 septembre, les dirigeants du Forum des îles du Pacifique se sont réunis à Majuro, capitale des Îles Marshall. Les leaders du Pacifique ont adopté la Déclaration de Majuro pour le leadership climatique. Pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique, ils ont décidé de prendre la tête de la bataille contre les émissions de gaz à effet de serre, et pour l’adaptation aux effets du changement climatique. Voici le contenu de cette déclaration.

Déclaration de Majuro sur le leadership climatique

1. Le changement climatique est arrivé. C’est la plus grande menace pour les moyens de subsistance, la sécurité et le bien-être des peuples du Pacifique, et un des plus grands défis pour le monde entier.

2. Il y a un consensus écrasant sur le fait que l’intensification des émissions de gaz à effet de serre continue de provoquer la forte hausse de la température moyenne durant le siècle écoulé, l’alarmante acidification de nos océans, la rapide perte de la banquise, la hausse du niveau de la mer, et leur forte influence sur des phénomènes météo de plus en plus fréquents et extrêmes partout dans le monde.

3. Le 9 mai 2013, la concentration dans l’atmosphère du CO2 mesurée près du sommet du Mauna Loa à Hawaii a dépassé 400 parts par million depuis la première fois que des mesures existent. En franchissant ce seuil historique, le monde est entré dans une zone de nouveau danger. Si nous ne changeons pas rapidement cette tendance, alors il est prévu que les températures moyennes augmenteront de 4 degrés par rapport au niveau de l’époque pré-industrielle, ayant pour conséquence des impacts humains et environnementaux sans précédent.

4. Nous, les dirigeants du Forum des îles du Pacifique, soulignons le besoin d’une action urgente à tous les niveaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre en rapport avec la science, et de répondre urgemment et suffisamment aux impacts sociaux, économiques et sécuritaires, pour s’assurer de la survie et de la viabilité de toutes les Petites îles en développement du Pacifique, en particulier les États-atolls, et autres pays et régions vulnérables partout dans le monde.

5. Dans le même temps, nous reconnaissons que la révolution énergétique et la transformation de l’économie vers un développement à faible émission de CO2 est une opportunité sans précédent pour notre sécurité, pour protéger et assurer la soutenabilité de nos ressources naturelles et de l’environnement, et pour améliorer la santé de notre population.

Notre responsabilité d’agir

6. Nous confirmons la responsabilité de tous d’agir pour la réduction urgente et la décroissance de la pollution des gaz à effet de sert dans le but d’éviter une crise climatique pour les générations du présent et du futur.

7. La responsabilité de tous d’agir incombe à chaque gouvernement, chaque entreprise, chaque organisation et chaque personne ayant la capacité de le faire, aussi bien individuellement que collectivement.

Nos engagements d’être leaders de la lutte face au changement climatique

8. Nous nous engageons à être des leaders de la lutte contre le changement climatique.

9. Diriger, c’est agir. En soutenant cette Déclaration, un gouvernement, une entité économique, une entreprise, une organisation de la société civile ou une personne s’engage à faire preuve de son leadership dans la lutte contre le changement climatique au travers d’actions qui contribuent à la réduction urgente de diminution et à la décroissance de la pollution aux gaz à effet de serre.

10. Reconnaissant notre vulnérabilité unique au changement climatique, les impacts prévisibles catastrophiques pour la sécurité et les moyens de subsistance de nos peuples, et les bénéfices significatifs qui viennent avec la transition vers des énergies renouvelables, propres et soutenables, nous, les dirigeants du Forum des îles du Pacifique, confirmons notre leadership climatique sous la forme d’engagements énumérés à la fin de cette Déclaration. Nous voulons par conséquent faire plus.

11. Nous demandons à nos partenaires d’améliorer, d’accélérer et d’assurer la prestation efficace de leur soutien pour la conception et la mise en œuvre des engagements des Petits États insulaires du Pacifique en développement.

12. Nous demandons aux autres, en particulier nos Partenaires du Dialogue Post-Forum, de contribuer à l’urgente réduction, et à la décroissance de la pollution aux gaz à effet de serre. Ceux qui supportent cette Déclaration énuméreront leurs engagements spécifiques qui contribueront plus que les efforts précédents à l’urgente réduction et à la décroissance de la pollution des gaz à effet de serre, et les soumettront à la présidence du Forum des îles du Pacifique pour être inscrits à cette Déclaration.

13. Cette Déclaration est une plate-forme pour une spirale ascendante de l’action afin de réduire dans l’urgence et faire décroître la pollution aux gaz à effets de serre. Ceux qui supportent cette Déclaration sont fortement encouragés à continuer à intensifier leurs efforts en soumettant pour inscription de nouveaux engagements spécifiques qui contribuent plus que les efforts précédents à la réduction urgente et à la décroissance de la pollution aux gaz à effet de serre.

14. En plus, nous nous engageons à accélérer et à intensifier nos efforts à préparer et à nous adapter à l’intensification des impacts du changement climatique, et de continuer à développer et à mettre en œuvre des politiques, des stratégies, des cadres législatifs, avec l’aide si nécessaire, pour que notre infrastructure physique essentielle soit résistante au changement climatique, pour adapter nos secteurs économiques clés, et pour assurer un développement durable et résilient vis-à-vis du climat pour les générations du présent et du futur.

15. Cette Déclaration sera présentée par la présidence du Forum des îles du Pacifique au Secrétaire général des Nations unies en tant que contribution à ses efforts pour catalyser une action ambitieuse sur le Climat et mobiliser la volonté politique pour un accord sur le changement climatique universel, ambitieux et juridiquement contraignant d’ici 2015.

16. Cette Déclaration et les actions qui en découlent visent à compléter, renforcer et accroître les processus en cours et les engagements déjà pris, incluant ceux de la Convention des Nations unies sur le Changement climatique et son Protocole de Kyoto.

17. Nous sommes d’accord pour examiner la situation et la mise en œuvre de cette Déclaration à la 45ème réunion des dirigeants du Forum des îles du Pacifique.

Adopté à Majuro, République des Îles Marshall, le 5 ème jour de septembre 2013

Les participants au 14ème Forum des îles du Pacifique

États membres :

Les îles Cook

La Fédération des États de Micronésie

République de Kiribati

République de Nauru

Nouvelle Zélande

Niue

Nauru

Palau

Papouasie Nouvelle Guinée

Îles Marshall

Samoa

Iles Salomon

Tongo

Tuvalu

Vanuatu

Australie

Membres associés : Nouvelle-Calédonie et Polynésie

Observateurs : Timor-Leste, Groupe des ACP, Banque asiatique de développement, ONU, Commission des pêches du Pacifique occidental et central, Banque mondiale.


Kanalreunion.com