Changement climatique

Message du G-77+Chine au Président Obama

Une déclaration adressée au président des États-Unis

Manuel Marchal / 11 décembre 2009

Hier, la conférence de presse du Groupe des 77+la Chine a été lancée par une déclaration solennelle de son président à l’attention de Barack Obama président des Etats-Unis. Sans les USA, aucun accord n’est possible, a-t-il souligné.

Lumumba Di-Aping a été très clair hier : pas d’accord possible sans les Etats-Unis. Le G-77 demande à Barack Obama de créer les conditions pour que son pays commence d’abord par appliquer le Protocole de Kyoto. Il n’y aura pas de réussite dans les USA, a-t-il poursuivi avant de rappeler la responsabilité historique de ce pays dans la situation actuelle.
« Historiquement, les Etats-Unis sont les plus gros émetteurs par tête de gaz à effet de serre ». Sans action, Barack Obama « risque d’exposer l’Afrique à une situation inimaginable, ce continent sera dévasté ». Et de rappeler que le but fixé actuellement, une limitation de la hausse des températures de 2 degrés, se traduira pour l’Afrique par une hausse de 3,5 degrés : « c’est la mort certaine pour l’Afrique. C’est un élément à prendre en compte pour un accord équitable ».
Lumumba Di-Aping précise
également à l’attention du président des Etats-Unis que le monde sans les Etats-Unis n’a pas les moyens de financer un fonds d’adaptation devant s’élever, selon le représentant du G-77, à 200 milliards de dollars.
Lumumba Di-Aping demande au Congrès des Etats-Unis d’être cohérent. « vous approuvez des milliers de milliards pour le budget de la Défense, ne pouvez-vous pas approuver 200 milliards de dollars pour sauver le monde ? C’est la première question », indique-t-il. « Sans les USA, le monde ne peut pas financer les 200 milliards de dollars. Je ne pense pas que l’esprit des leaders de ce monde soit tranquille en ce moment », conclut Lumumba Di-Aping.

M.M.


Kanalreunion.com