Changement climatique

Pluies diluviennes en Guadeloupe

La question de l’adaptation de nouveau posée

Témoignages.re / 10 mai 2012

De très fortes pluies sont tombées inondant plusieurs quartiers de l’île. Des tronçons de routes nationales ont été coupés par de brusques et fortes montées des eaux, a annoncé la Préfecture de Guadeloupe.

A Pointe-à-Pitre, aux Abymes et au Gosier, des quartiers entiers ont été inondés suite à la montée des eaux qui a atteint par endroits 1,50 à 1,80 mètre, selon des témoignages diffusés par les radios locales. Des écoles ont été ouvertes à Pointe-à-Pitre et aux Abymes afin d’y accueillir les naufragés de la route.

Une dépression tropicale en mer des Caraïbes provoque un temps particulièrement instable sur l’arc antillais depuis quelques jours, selon “La Chaine Météo”. La Guadeloupe est encore placée en vigilance orange pour les fortes précipitations. Des cumuls de pluies importants, notamment dans la région de Pointe-à-Pitre, avec 313 mm au Raizet, soit l’équivalent de 3 mois de pluie pour la région en cette saison. Les cumuls de pluies ont également atteint jusqu’à 174 mm à Baie-Mahault, 102 mm à Anse-Bertrand et 71 mm à Sainte-Anne. Ailleurs, ils ne dépassaient généralement pas les 20 à 60 mm, a indiqué “La Chaine Météo.

Selon le communiqué du mercredi 9 mai de Météo France, il existe un « risque de fortes averses (qui) persiste sur notre archipel aujourd’hui. Attention, une nouvelle dégradation pluvio-orageuse est attendue pour cette nuit et surtout jeudi journée et soirée. On peut s’attendre donc à de gros coups de tonnerre accompagnés parfois de beaux éclairs ».

De nouveau, la question de l’adaptation aux changements climatiques est sur toute les lèvres, car de telles catastrophes peuvent être évitées avec une politique efficace et adaptée aux risques naturels et à ses conséquences, notamment les glissements de terrain, les routes coupées ou encore la montée des eaux dans certains endroits.


Kanalreunion.com