Changement climatique

Plus de 10.000 personnes tuées par les catastrophes liées à la Nature

Hausse de l’impact en 2009

Sanjiv Dinama / 16 janvier 2010

Les catastrophes naturelles ont tué en 2009 plus de 10.000 personnes et leur nombre a continué à augmenter, notamment en raison du changement climatique. Elles ont coûté quelque 50 milliards d’euros, selon un rapport du géant de la réassurance, Munich Re. Le nombre de catastrophes, 850 en 2009, est supérieur à la moyenne. La tendance à un accroissement des catastrophes dues au climat se poursuit. Le changement climatique a déjà augmenté le risque de cyclones tropicaux. Les dégâts dus au réchauffement climatique vont continuer à augmenter dans le futur. Tous les pays doivent réduire leur émission de CO2, responsable du réchauffement climatique.
La Réunion doit montrer l’exemple en construisant l’autonomie énergétique, en changeant le modèle énergétique des transports, en développant tout le potentiel d’énergies renouvelables afin de réduire les émissions de CO2.

Plus de 10.000 personnes sont mortes dans des catastrophes naturelles en 2009, rapporte Munich Re.
Le nombre de catastrophes, 850 en 2009, est supérieur à la moyenne. Et si les risques de phénomènes géophysiques, comme les séismes, restent inchangés, « la tendance à un accroissement des catastrophes dues au climat se poursuit », constate Peter Höppe, qui dirige le secteur Gestion des risques naturels du réassureur allemand.

Le nombre des événements climatiques extrêmes a déjà triplé depuis 1950, et « le changement climatique est déjà probablement responsable d’une part significative » d’entre eux, relève Torsten Jeworrek, membre du Directoire du géant de la réassurance.
Ces événements climatiques ont causé, en 2009, 45% des dégâts couverts par des assurances dans le monde, ajoute le groupe, soit environ 22,5 milliards de dollars.

Le réchauffement climatique accentuera les dégâts causés par les catastrophes naturelles, et augmentera leur fréquence et intensité

La catastrophe la plus coûteuse de l’année est d’ailleurs une tempête, Klaus, qui s’est abattue sur l’Espagne et la France en janvier. Des rafales atteignant 195 km/h ont ravagé notamment des centrales photovoltaïques et privé plus d’un million de personnes d’électricité.
Les pertes se sont chiffrées à 5,1 milliards de dollars, dont 3 milliards couverts par les assurances, selon Munich Re.
Les tempêtes et les typhons ont également fait de graves dégâts en Asie, dont une série de trois ouragans au Vietnam et à Taïwan, qui ont tué 1.700 personnes.

Pour beaucoup d’experts, « le changement climatique a déjà augmenté le risque de cyclones tropicaux », souligne Peter Höppe.
Au total, les catastrophes naturelles ont causé 50 milliards de dollars (34,6 milliards d’euros) de dommages cette année.
« Les dégâts dus au réchauffement climatique vont continuer d’augmenter dans le futur », note M. Jerworrek, qui juge à cet égard « l’absence de percée au Sommet de Copenhague très décevante ».
Même limité à 2 degrés, le réchauffement climatique accentuera les dégâts causés par les catastrophes naturelles, et augmentera leur fréquence et leur intensité, a prévenu le Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (GIEC) mis en place par l’ONU.

Faire de notre île un pôle d’excellence

Tous les pays doivent réduire leur émission de CO2, responsable du réchauffement climatique. La Réunion doit montrer l’exemple en construisant l’autonomie énergétique, en changeant le modèle énergétique des transports, en développant tout le potentiel d’énergies renouvelables afin de réduire les émissions de CO2. Il faut faire de notre île un pôle d’excellence et de rayonnement dans notre zone géographique. Et moins de pétrole et de charbon importés, c’est aussi une facture énergétique moins élevée, et donc un gain de pouvoir d’achat pour tous les Réunionnais.

Rappelons qu’actuellement, 36% de notre électricité est produite à partir des énergies renouvelables (hydraulique, bagasse, éolien, solaire…). L’objectif de la Région est d’atteindre l’autonomie énergétique en 2025 à partir des énergies renouvelables. Ceci fera de La Réunion un pays exemplaire sur le plan de l’environnement.

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com