Changement climatique

Records de chaleur battus, et ce n’est que le mois de juin

Confirmation de la canicule en France

Témoignages.re / 2 juillet 2015

Des records de température viennent d’être battus en France alors que juin n’est pas traditionnellement le mois le plus chaud. Le thermidor du calendrier révolutionnaire renvoie d’ailleurs à août.

La canicule s’abat sur la France depuis mardi. Et semble même s’étendre. Alors que 40 départements étaient placés en vigilance orange hier, Météo France a étendu ce dispositif à 47 départements mercredi et cela, jusqu’à jeudi 16 heures. Le thermomètre devrait flirter avec les 40 degrés mais c’est en Île-de-France, en Champagne, en Bourgogne et en Périgord que des records sont attendus. Dans la capitale, on a déjà enregistré un record à 39,7 degrés.

Selon La Chaîne Météo, un record de chaleur a d’ores et déjà été battu à Paris. Au parc Montsouris, le thermomètre a enregistré 39,7 degrés, soit plus que lors de l’épisode de canicule de 2003 (39,5°C). Mais la capitale n’est pas la seule ville qui a enregistré un record de chaleur. Dieppe, en Seine-Maritime, et Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, ont eux aussi enregistré un nouveau record. A Dieppe, le thermomètre a grimpé jusqu’à 37,3°C, soit 0,3°C de plus qu’en 2006, date du record. A Boulogne-sur-Mer, le mercure est monté jusqu’à 35,1°C, effaçant là un record de 2003 (34,8°C).


Kanalreunion.com