Changement climatique

Rejets de CO2 : le reflet des inégalités dans le monde

Émissions de gaz à effet de serre

Manuel Marchal / 31 mai 2011

Dans son Rapport sur les établissements humains 2011, UN-HABITAT donne un coup de projecteur sur l’impact des villes sur le changement climatique. Ce rapport contient également un tableau comparant les émissions de gaz à effet de serre par habitant en fonction du pays. C’est un reflet des inégalités du monde.

La Micronésie vient de demander à la justice d’ordonner une étude d’impact sur le maintien en production d’une centrale thermique en République tchèque. Hier, c’est l’Agence internationale de l’énergie qui a annoncé que 2010 est une année marquée par un record bien inquiétant. Jamais les activités humaines n’ont rejeté autant de CO2, un gaz à effet de serre.
Cette pollution n’est pas uniforme, elle révèle de très grandes inégalités. Or, ceux qui polluent le plus ne sont pas ceux qui souffrent le plus des émissions de gaz à effet de serre. C’est ce que rappelle le tableau que nous reproduisons ci-contre.
Ces comparaisons des émissions de gaz à effet de serre par habitant sont extraites du Rapport 2011 des établissements humains de UN-HABITAT. Elles datent de 2007, et n’ont pas connu de profonds changements depuis. À noter que depuis cette date, la délocalisation des industries polluantes de l’Occident vers le Sud ne s’est pas arrêtée, tandis que des pays comme la France produisent la majorité de leur électricité avec le nucléaire. C’est une énergie qui n’émet pas de CO2 au moment de la production d’électricité, mais qui n’est pas une énergie renouvelable et qui est potentiellement très dangereuse pour l’environnement.

M.M.


Kanalreunion.com