Changement climatique

Sécheresse : l’eau manque déjà dans les rivières et les nappes phréatiques

Conséquence du climat

Témoignages.re / 18 avril 2014

L’Office de l’eau de La Réunion constate une nouvelle diminution des débits des cours d’eau, ainsi que du niveau des nappes phréatiques. Le mois de mars a donc accentué le manque déjà observé en février.

JPEG - 123.6 ko
Le nord, l’est et les Plaines entre le nord et le sud sont habituellement les régions les plus arrosées. Elles sont maintenant celles qui souffrent du plus important déficit en eau dans leurs nappes.

Dans le cadre de son suivi régulier des ressources en eau à La Réunion, l’Office de l’eau Réunion constate que les débits médians mensuels des cours d’eau et les niveaux moyens des nappes souterraines baissent sur l’ensemble de l’île en mars 2014. Cette diminution entraîne une accentuation des déficits déjà constatés le mois précédent.

En ce qui concerne les rivières, 7 stations sur 8 présentent des débits inférieurs aux normales saisonnières. Seul le secteur du Tévelave reste légèrement excédentaire avec +16% sur la Source Dussac dans les Hauts de l’Ouest. Les déficits les plus importants se retrouvent dans l’Est et le Sud. Le débit du Bras Laurent à Sainte-Suzanne affiche une valeur inférieure au minimum de saison observé en 2001. Les rivières Saint-Jean (-57%) à Saint-André et Langevin (-50%) à Saint-Joseph passent d’un état déficitaire à fortement déficitaire entre février et mars 2014. A Saint-Benoît, des déficits sont également mesurés sur la Rivière des Roches (-39%) et la Rivière des Marsouins (-37%).

En ce qui concerne les ressources en eau souterraine, la situation est plus favorable sur la côte Ouest plutôt excédentaire alors que le secteur Nord, la côte Est et les Plaines sont fortement déficitaires. Sur la côte Ouest et Sud-Ouest, quelques aquifères restent en excédent par rapport aux normales saisonnières avec notamment +12% au Port, +26% à Saint-Paul Centre, +43% à La Saline et +27% sur la Plaine des Cocos à Saint-Louis. Les déficits sont également moins marqués à -35% sur la Plaine du Gol à Saint-Louis, -13% à Saint-Gilles et -8% à Pierrefonds. Ailleurs, des déficits sont enregistrés sur Sainte-Marie (-49.5%), Sainte-Suzanne (-76%), le littoral de Saint-André en rive gauche de la Rivière du Mât (-66%), dans les hauteurs de Saint-André(-91%), Saint-Benoît (-99%) et à la Plaine-des-Palmistes (-64%). 2 nouveaux minimums de saison sont observés : les niveaux du forage « S2 Rivière du Mât les Bas » à Bras-Panon en rive droite de la Rivière du Mât et du piézomètre « Champ Fleury » à Saint-Denis chutent en dessous des valeurs minimales observées pour un mois de mars.


Kanalreunion.com