Changement climatique

Solidarité agissante avec Madagascar

Plus de 270.000 personnes sinistrées depuis le début de l’année

Témoignages.re / 26 mars 2015

Depuis le mois de janvier, les pluies diluviennes à Madagascar ont tué plus de 100 personnes et fait près de 270.000 sinistrés. À La Réunion, la Croix-Rouge continue de se mobiliser pour venir en aide à Madagascar. Un nouveau lot de matériel devait partir aujourd’hui à destination de l’île sœur. Voici un compte-rendu des actions menées depuis ces derniers mois, sous l’égide de la PIROI.

JPEG - 39.8 ko

La PIROI est composée de différents membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : le Croissant-Rouge comorien, la Croix Rouge française, la Croix Rouge malgache, la Croix-Rouge de Maurice, la Croix-Rouge du Mozambique, la Croix-Rouge des Seychelles, la Croix-Rouge tanzanienne, la Fédération internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). En partenariat avec les Sociétés nationales de la région, la PIROI mène des activités de préparation et de réponses aux catastrophes dans la zone Sud-ouest de l’océan Indien, en étroite coordination avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Elle est mobilisée à Madagascar.

Le 16 janvier 2015, la forte tempête tropicale Chedza traversait Madagascar d’Ouest en Est entre les localités de Morondava et Manakara, provoquant des pluies diluviennes. Le bilan du passage de la tempête faisait état alors de 173 970 sinistrés et de 80 morts.
La plaine d’Antananarivo a été une nouvelle fois confrontée à des pluies diluviennes entre le 14 février et le 10 mars, aggravant la situation déjà précaire. Les rivières qui traversent la capitale ont dépassé leurs cotes d’alerte entrainant la rupture de certaines digues.
Le 10 mars, le bilan officiel faisait état de 93 206 personnes affectées par les inondations et des glissements de terrain qui ont causé la mort de 26 personnes.

La Croix-Rouge malgache est mobilisée depuis plus de deux mois afin de venir en aide aux populations des régions d’Analamanga, de Menabe, de Vatovavy, de Fitovinany et d’Atsimo Atsinanana. Dans le cadre de la première réponse d’urgence, prévue initialement pour une durée 3 mois, les équipes ont distribué 717 kits de reconstruction et bâti plus de 220 abris d’urgence, désinfecté 110 puits et fourni 1000 kits familles (constitués d’ustensiles de cuisines et de stockage d’eau). La Croix-Rouge malgache a également distribué 500000 litres d’eau potable et sensibilisé 3500 familles aux risques de transmissions de maladies hydriques. Plus de 300 volontaires de la Croix-Rouge Malgache ont été mobilisés sur ces premières opérations.

En coordination avec la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la Croix – Rouge française a contribué aux opérations en activant sa Plate-forme d’Intervention Régionale de l’Océan Indien (PIROI). Ainsi, 57 tonnes de matériel, comprenant essentiellement des kits de construction d’abris d’urgence, ont été déployés depuis les entrepôts régionaux de La Réunion et d’Antananarivo.

Le 6 mars, 37 000 personnes étaient recensées par la Croix – Rouge Malgache dans 72 camps de sinistrés établis par les autorités locales autour de la capitale. Près de 5 000 habitations ont été endommagées, voire totalement détruites.
Face à l’aggravation de la situation, la Croix-Rouge malgache vient de réviser son plan d’action afin d’accentuer son assistance aux sinistrés.
Dans les camps de déplacés, notamment sur le site d’Andohatapenaka qui pourrait accueillir près de 15000 personnes, les équipes de la Croix-Rouge Malgache s’attachent à améliorer les conditions d’hébergement et sanitaires des familles.

Les volontaires de la Croix-Rouge, outre le montage des abris et des infrastructures communes (cantine, salle de soins, salles de classe et espaces de jeux pour les enfants, etc.), installent des latrines et un système de drainage, distribuent des ustensiles de stockage d’eau et diffusent des messages clés de promotion de l’hygiène afin de limiter les risques de transmission de maladies liées à l’eau.
Au total, la Croix-Rouge Malgache prévoit d’assister 25 000 personnes pendant cinq mois.

La Croix-Rouge française – PIROI s’apprête à envoyer un nouveau lot de matériel ce jeudi 26 mars à partir de La Réunion afin de renforcer les stocks nationaux de la Croix – Rouge Malgache.
La PIROI aura délivré 61 tonnes de matériel (abris, kits logistiques, latrines d’urgence) depuis le début des opérations.


Kanalreunion.com