Changement climatique

Soutenir l’adaptation des systèmes de production des petits agriculteurs au changement climatique

Projet IRACC dans les îles de l’océan Indien

Témoignages.re / 27 octobre 2011

La COI réunit à Madagascar des experts pour répondre aux défis alimentaires et climatiques, et améliorer les rendements agricoles.
Du 26 au 28 octobre 2011, la COI organise un atelier pour évaluer les avancées de l’Initiative Régionale Agro-écologie Changement Climatique (IRACC), à l’hôtel Carlton, à Antananarivo, Madagascar.
Cet atelier rassemblera les représentants des plateformes et des groupes de travail mis en place par l’IRACC dans les États membres de la COI et sur l’île de Zanzibar, ainsi que des partenaires financiers et techniques impliqués dans les actions de promotion de l’Agro-écologie.

Le projet IRACC est une initiative régionale lancée par la COI en décembre 2010, avec le financement du FIDA, pour soutenir dans les îles de l’océan Indien l’adaptation au changement climatique des systèmes de production des petits agriculteurs, afin d’améliorer leurs revenus et leur conditions de vie.

Ensemble, les îles de l’océan Indien se sont engagées à promouvoir la mise en œuvre d’approches et de techniques agro-écologiques qui, en combinant différentes pratiques agricoles, permettent d’améliorer la fertilité et la productivité des sols, tout en diminuant l’usage des produits chimiques (engrais, produits de traitements), progressivement remplacés par des produits naturels.

D’autres activités “agro-écologiques” seront également développées, telles que la protection des végétaux, la gestion de la fertilité, la gestion de l’eau agricole, les luttes antiérosives… Toutes ces bonnes pratiques ont non seulement un impact positif sur la productivité et la durabilité des écosystèmes, mais elles contribuent aussi largement à la réduction de l’émission des gaz à effets de serre et à l’augmentation de la capacité de séquestration de carbone dans le sol.

Le développement de l’agro-écologie est complexe et touche de nombreux domaines tels que la recherche, la vulgarisation, la formation, l’information et la sensibilisation. Tous les pays ont mis en place, selon le contexte national, des plateformes, des groupes de travail et des pôles de compétences. Maintenant que le réseau régional est créé et les autorités nationales impliquées, cet atelier permettra à l’IRACC, comme à toutes les parties prenantes engagées dans le projet, de renforcer la communication, la coopération et les échanges entre les îles. Cet atelier contribuera aussi à définir les activités communes pour l’année 2012.

Selon le rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation de l’ONU, Olivier de Schutter, l’agro-écologie peut doubler la production alimentaire de régions entières en 10 ans, tout en réduisant la pauvreté rurale et en apportant des solutions au changement climatique. (http://synapse.uqac.ca)


Kanalreunion.com