Changement climatique

Typhon Haiyan : Malgré le chaos, l’aide de la Croix-Rouge s’organise

Philippines

Témoignages.re / 15 novembre 2013

Le typhon Haiyan, qui a dévasté une partie des Philippines il y a près d’une semaine, a laissé le pays dans un chaos total rendant l’aide humanitaire particulièrement difficile à organiser. Aujourd’hui, vendredi 15 novembre, une première équipe de réponse aux urgences (ERU) de la Croix-Rouge française a pu s’envoler pour l’île de Cebu aux Philippines avec 3,5 tonnes de matériel. L’aide commence à s’organiser.

Près d’une semaine après le passage du terrible typhon Haiyan qui a ravagé l’archipel des Philippines, le chaos reste total. Les bilans humains et matériels se contredisent mais officiellement, plus de 11 millions de personnes ont été touchées par le typhon dans 40 provinces.

Aujourd’hui, les conditions de survie sont extrêmement difficiles, les centres d’évacuation sont bondés, les Philippins manquent d’eau potable, de nourriture, d’abris pour se protéger de la pluie et du vent. Une situation aggravée par un climat d’insécurité, lié aux pillages. Pour les humanitaires la situation est extrêmement complexe. La configuration géographique est difficile, les routes sont impraticables, le carburant commence à manquer rendant les moyens d’accès aux populations particulièrement compliqués.

A ce jour, dix équipes de réponse aux urgences (ERU) de la Croix-Rouge sont déployées aux Philippines, issues d’une quinzaine de Sociétés nationales de la Croix-Rouge.

Aujourd’hui, vendredi 15 novembre, 5 équipiers de la Croix-Rouge française ERU Relief (Distribution de produits de première nécessité), qui seront rejoints par un médecin chargé de renforcer une équipe médicale de la Fédération sur un hôpital de campagne, ont décollé de Roissy.

Ces 5 équipiers partis avec 3,5 tonnes de matériels : du mobilier en plastique dur, des ustensiles de cuisine, des caisses d’outils, des bâches, des produits d’hygiène, des jerrycans, etc., ainsi que tout le matériel indispensable pour empaqueter, transporter, distribuer les colis d’aide, pourront donc être autonomes dès leur arrivée à Cebu pour venir en aide aux Philippins.

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge coordonne les opérations, en lien avec la Croix-Rouge philippine et fixe les priorités. Des vivres, de l’eau potable en premier lieu, des abris et des soins ensuite. Tels sont les besoins les plus criants pour le moment. Trois zones d’intervention ont été définies : les îles de Cebu, Leyte et Panay.

La Croix-Rouge française a reçu plus d’un million d’euros de dons en provenance de particuliers. Ces dons vont lui permettre de mener à bien ses actions sur le terrain et de préparer le déploiement d’ERU supplémentaires dans les jours et les semaines à venir…
Mais elle a encore besoin de la générosité de tous pour continuer ses actions pour répondre à l’urgence et organiser le soutien aux victimes dans la durée.

Les dons peuvent être effectués sur le web :
www.croix-rouge.fr
ou par chèque à l’attention de
Croix-Rouge française « Urgence typhon Haiyan » - 75 678, Paris cedex 14


Kanalreunion.com