Changement climatique

Un Réunionnais coordonnateur du Plan national d’adaptation au changement climatique 2011 de la France

Concertation sous la présidence de Paul Vergès, président de l’ONERC

Témoignages.re / 9 décembre 2009

La loi 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle Environnement, prévoit qu’un Plan national d’adaptation voie le jour en 2011. Cette vaste concertation, a expliqué Jean Louis Borloo, ministre d’Etat doit réunir les collèges du Grenelle environnement. Cette concertation, placée sous la présidence de Paul Vergès, président de l’ONERC (Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique), a été lancée par celui-ci et Chantal Jouanno, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, hier au ministère à Paris.

Le changement climatique a déjà et aura des impacts à différentes échelles géographiques et dans tous les secteurs, qu’il convient dès à présent d’anticiper. Prendre aujourd’hui les bonnes décisions pour agir à court terme et anticiper le long terme, dans un contexte d’incertitudes, tel est le défi de la politique climatique, notamment en matière d’adaptation.
La loi 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle Environnement, prévoit qu’un Plan national d’adaptation voie le jour en 2011. Il aura vocation à mettre en œuvre des mesures ambitieuses sur des sujets aussi divers que notamment la lutte contre les inondations et l’adaptation des zones littorales, l’évolution des forêts, la question de l’eau et l’adaptation de l’économie.

Une vaste concertation

Afin d’élaborer au mieux ce plan national, Jean-Louis Borloo, ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat a souhaité une vaste concertation réunissant les collèges du Grenelle Environnement.
Cette concertation est placée sous la présidence du président de l’Onerc, Paul Vergès. Elle a été lancée par Chantal Jouanno, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie et Paul Vergès ce mardi 8 décembre 2009 à Paris, au Ministère.
Paul Vergès, chargé par le Gouvernement de la coordination de cette concertation a rappelé que celle-ci a pour but :

- de mobiliser l’ensemble des pouvoirs publics, des acteurs privés et de la société civile pour que l’adaptation soit reconnue au même titre que l’atténuation (limitation des émissions de gaz à effet de serre),

- de recueillir les avis et les recommandations pour la définition du plan national d adaptation au changement climatique.
La concertation sera organisée en trois groupes qui traiteront :

- pour le Groupe 1, présidé par Michel Havard, député du Rhône, de thèmes transversaux (eau, biodiversité, santé, risques naturels)

- pour le Groupe 2, présidé par M Jean Jouzel, climatologue et membre du GIEC, de thèmes sectoriels (agriculture, forêt, pêche, énergie, tourisme, infrastructures)

- pour le Groupe 3, présidé par M Michel Saddier, député de Haute Savoie, de la gouvernance, de la connaissance, de l’éducation et du financement.

Un enjeu de civilisation

Des réunions de concertation seront organisées au cours de l’année 2010 dans les Régions, aussi bien métropolitaines qu’Outre mer. Le Parlement sera consulté avant la fin de l’année 2010.
Chantal Jouanno a souligné la qualité du dernier Rapport de l’ONERC sur le coût du changement climatique et plus largement le rôle pionnier de l’ONERC en matière d’adaptation.
Paul Vergès a rappelé que la question de l’adaptation au changement climatique dont chacun reconnaît aujourd’hui l’importance était déjà au cœur de la loi portant création de l’Onerc déposée sur le bureau du Sénat, il y a déjà 10 ans et votée alors à l’unanimité par les deux chambres. Le Président de l’ONERC a également souligné que combiné aux évolutions démographiques et à la mondialisation, la question du changement climatique constituait un véritable enjeu de civilisation. Dans son intervention, il a insisté sur les efforts réalisés par la Région Réunion pour atteindre l’objectif d’autonomie énergétique avant 2030 et fait remarquer que ce qui est possible à la Réunion peut l’être dans toutes les îles du monde.
Paul Vergès participera à partir du 15 décembre à la conférence de Copenhague en tant que Président de l’Onerc, membre de la délégation française.


Kanalreunion.com