Changement climatique

Un site web pour suivre les promesses d’aide climatique

Le point sur les engagements de Copenhague

Témoignages.re / 7 septembre 2010

Soutenu par les Nations Unies, un site internet qui tient à jour la réalisation des promesses financières des pays riches en matière d’aide climatique a été inauguré vendredi à Genève, où sont réunis les ministres de l’Environnement d’une quarantaine de pays.

Le site www.faststartfinance.org liste pour l’heure les promesses faites par six pays européens (Allemagne, Danemark, France, Grande-Bretagne, Norvège et Pays-Bas) et les fonds reçus par 27 pays destinataires, dont le Bangladesh, l’Indonésie ou le Népal. Il appartient à chaque pays, bailleur de fonds ou destinataire, de tenir ses comptes à jour.
Lors du Sommet de Copenhague, à la fin de l’année dernière, les pays riches se sont engagés à fournir une aide climatique approchant les 30 milliards de dollars sur la période 2010-2012. Ce site internet, réalisé sur l’initiative des Pays-Bas, permettra de faire le point sur ces engagements.
« J’appelle vivement les autres pays à s’y joindre », a plaidé le ministre néerlandais de l’Environnement, Tineke Huizinga, s’exprimant devant 45 de ses homologues réunis pour débattre du financement de la lutte contre le changement climatique.
L’ONU s’est félicitée de l’inauguration de ce site, y voyant un pas franchi sur la voie de l’établissement de la confiance entre pays riches et pays pauvres avant le Sommet ministériel de Cancún, au Mexique, programmé du 29 novembre au 10 décembre.
« Il est particulièrement urgent et important d’avoir des précisions sur les sources, la destination et le versement des fonds à court terme », a souligné Christiana Figueres, nommée en mai secrétaire exécutive de la Convention-cadre sur le changement climatique.


Kanalreunion.com