Changement climatique

Une sécheresse sans précédent à Sainte-Suzanne

La distribution de l’eau potable perturbée par le changement climatique

Témoignages.re / 24 octobre 2013

Mardi, la Mairie de Sainte-Suzanne a tenu une conférence de presse pour présenter à la population les mesures prises pour faire face à la sécheresse qui touche La Réunion depuis plusieurs mois. Comme toutes les autres communes de La Réunion, Sainte-Suzanne est touchée par le changement climatique. La Mairie a mis en place des mesures pour la gestion de l’eau sur la commune et fait un point dans un communiqué.

JPEG - 72.8 ko
Maurice Gironcel a présenté mardi les mesures mises en place par la commune pour faire face à une sécheresse sans précédent depuis au moins 50 ans.

De nombreuses coupures d’alimentation en eau ont affecté divers quartiers de la Commune depuis fin septembre en raison de la période de sécheresse qui sévit sur l’île.

Les secteurs de Deux-Rives, Commune Ango et Commune Carron sont les principaux concernés compte tenu de l’étiage du bras de rivière alimentant le captage de Bras Douyère. La Municipalité a immédiatement mobilisé les équipes communales et celles de Véolia Eau pour la mise en œuvre de mesures à court terme et à moyen terme. Ceci permit en particulier d’éviter des coupures en journée.

Distribution d’eau maintenue la journée

Dès l’annonce des coupures en journée, les mesures nécessaires ont été prises pour le maintien des activités scolaires sur les 3 écoles concernées : Victor Hugo, Hirondelles et Maya. Des sanitaires chimiques ont été installés en concertation avec l’Inspection de l’Éducation nationale et de l’eau embouteillée a été fournie pour la consommation.

Afin de répondre à l’étiage de la rivière sur Bras Douyère, les équipes communales et celle de Véolia ont réalisé des travaux d’urgence pour alimenter en partie le réservoir de Bras Douyère à partir du Captage de Bassin Pilon (Bagatelle) et pour la connexion des réseaux entre Espérance et Bras Douyère d’une part, et entre Marencourt et Renaissance d’autre part.

Ces travaux permettent de compenser en partie l’étiage pour éviter les coupures d’eau en journée.

Cette situation exceptionnelle implique des coupures nocturnes qui peuvent avoir lieu à partir de 21h00 afin de permettre le remplissage des réservoirs durant la nuit pour une utilisation en journée.

Nouveaux forages et captages

Les services préfectoraux et de Météo-France alertent les collectivités réunionnaises sur l’aggravation progressive de la situation de sécheresse. Les travaux engagés sur Sainte-Suzanne permettent de proposer une solution durable.

Il consiste à alimenter les réservoirs situés à l’Est de la Commune (Bras Douyère, Espérance, Belle vue) par les forages et captages situés au Nord de la Commune et moins sensibles à l’étiage (Forage Marencourt, Forage de Bel Air, Captage de Bassin Pilon).

L’aboutissement de ces travaux d’envergure est attendu pour la fin d’année. La mise en service de cet équipement permettra de faire face à de tels épisodes d’étiage des cours d’eau en puisant dans les ressources souterraines (nappes phréatiques).

Fini le remplissage des piscines

La période de sécheresse ayant débuté très tôt cette année, il est plus que jamais important d’adopter un comportement citoyen et responsable afin d’éviter les coupures d’alimentation en journée. L’usage de l’eau doit servir au strict nécessaire. Les arrosages de pelouse et de jardins, les lavages de voiture et les remplissages de piscine sont proscrits par arrêté municipal sur l’ensemble du territoire communal, et ce, jusqu’au complet rétablissement de la situation.

Les conseils sanitaires de Véolia Eau doivent être suivis notamment sur les dispositions à suivre avant la consommation d’eau après chaque coupure.

Les administrés sont invités à rester à l’écoute des communiqués radios.

Pour tous renseignements complémentaires :

Véolia Eau : 0262 90 25 25

 ?Service des Eaux de la Commune : 0262 58 58 25

Des citernes à Bras Pistolet

Dès l’annonce de la crise sécheresse par les services préfectoraux et Météo France en fin septembre 2013, une cellule de gestion de crise a été mise en place en Mairie.

Les premiers effets de la sécheresse ont été ressentis sur Sainte-Suzanne le 30 septembre 2013. Le réservoir Bras Douyère était sous-alimenté du fait de l’étiage de la rivière. Les mesures d’urgence mises en œuvre par les services de Véolia Eau et ceux de la Commune, combinées à un plan de coupures journalières, ont permis d’assurer l’alimentation des réservoirs sans grosses difficultés jusqu’à la fin de la semaine dernière.

Face au déficit persistant de précipitations, c’est au tour du réservoir Valery d’être en difficulté d’alimentation depuis le samedi 19 octobre 2013. Le débit de la rivière a chuté considérablement rendant impossible le remplissage du réservoir malgré le plan de coupure mis en place. Le secteur de Bras Pistolet s’est donc retrouvé en grande difficulté d’alimentation.

En conséquence, la cellule de crise du 21 octobre 2013 a défini de nouvelles mesures techniques :

- Scinder le secteur de Bras Pistolet en deux. La partie supérieure jusqu’au chemin Camarron restera alimentée par le réservoir Valery. Et la partie inférieure à partir du chemin Camarron (et plus bas) sera alimentée par le réservoir espérance, lui-même soutenu par une compensation à partir de Bagatelle.

- Mise en place de réservoirs d’eau de 3.000 litres accessibles 24h/24 sur 3 sites à Bras Pistolet : Ecole chemin des Goyaviers, Eglise du Père Laval, Rond point Chane Kane.


Kanalreunion.com