Changement climatique

USA : Report du projet de loi limitant les émissions de gaz à effet de serre

Nouveau retard des États Unis

Témoignages.re / 28 avril 2010

Les sénateurs américains ont décidé samedi de reporter l’annonce d’un projet de loi sur le changement climatique, après qu’un important initiateur du projet eut menacé de retirer son soutien en raison des disputes partisanes.

Le sénateur démocrate John Kerry, président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, a déclaré qu’il allait reporter l’annonce du projet de loi concernant l’énergie et le changement climatique prévue lundi, tout en affirmant que le report sera court.
« Il est regrettable que des problèmes extérieurs nous ont forcés à repousser... », a-t-il confié aux journalistes.
L’annonce de M. Kerry est intervenue après que le sénateur républicain Lindsey Graham, un membre important du groupe de travail chargé de la rédaction de ce projet de loi, eut envoyé une lettre au Sénat contrôlé par les démocrates, menaçant de retirer son soutien au projet de loi, si les démocrates proposent un débat sur l’immigration avant de traiter le texte sur l’environnement et l’énergie.
Placer l’immigration en tête de la liste des priorités législatives compromettra les efforts pour trouver un concensus sur le changement climatique, un problème difficile impliquant des priorités économiques, a indiqué M. Graham.
Cependant, des observateurs ont estimé que la discussion sur la loi d’immigration aiderait les démocrates à obtenir le soutien des Hispaniques, un important bloc électoral, au prix des républicains lors des élections législatives.
M. Graham est considéré comme étant important pour l’adoption du projet de loi sur le changement climatique, car il peut gagner le soutien d’autres sénateurs républicains au texte.
Le projet de loi, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 17% par rapport au niveau de 2005 d’ici 2020 aux Etats-Unis, est suivi de près par la Communauté internationale. Les Etats-Unis, le plus grand producteur de GES du monde, sont sous pression pour prendre des mesures en faveur de la réduction des émissions de GES.
Le projet de loi couvrira également l’augmentation de la production nationale du pétrole, du gaz naturel et de l’énergie nucléaire.


Kanalreunion.com