Changement climatique

Vague de froid sans précédent aux Etats-Unis

Phénomène extrême

Témoignages.re / 6 janvier 2014

Un froid polaire s’abat sur le pays depuis plusieurs jours, une première depuis 20 ans. Les prévisions météorologiques prévoient des températures pouvant descendre jusqu’à - 51 °C. Une température à laquelle la peau peut geler en cinq minutes, comme le rappellent les services météorologiques.

JPEG - 62.8 ko
La tempête Hercules a couvert de neiges tout le Nord-Est des Etats-Unis.

Dans des conditions de froid intenses, un corps humain mal protégé est exposé à des engelures en cinq minutes, avec des températures ressenties de - 45 °C et puis à l’hypothermie. Les lésions peuvent entraîner la nécrose des tissus de la peau. Le précédent épisode de froid arctique aux Etats-Unis remonte à 1994.

Des températures extrêmes

Après deux tempêtes de neige - Hercules et Ion - la vague de froid touche tout l’est du pays et l’est du Canada. A Chicago, dans l’Illinois, le thermomètre pourrait descendre à -29°C, a averti le Service national de la météo ; à Pittsburgh, en Pennsylvanie, celui-ci pourrait enregistrer des températures de -24°C mardi matin.

Dans le Minnesota et le Wisconsin, les températures ressenties pourraient être comprises entre -45°C et -51°C. Le gouverneur du Minnesota, Mark Dayton, a d’ailleurs annoncé la fermeture des écoles publiques afin de « protéger tous nos enfants des températures dangereusement froides qui sont prévues », a-t-il expliqué à la presse. Dans le Kentucky, la couche de neige pourrait atteindre 20 cm, les autorités conseillent les déplacements routiers et le confinement.

La vague de froid polaire devrait descendre vers les plaines du nord des Etats-Unis, dont les Dakota du Nord et du Sud, et englober la région des Grands lacs et le bassin de l’Ohio avant d’entrer dans le nord-est du pays. Le Canada est également touché, où près de 110.000 foyers ont été privés d’électricité à la suite de l’incendie d’un transformateur électrique dans le Labrador.


Kanalreunion.com