Changement climatique

Vers la disparition du lagon dans 35 ans

Le WWF annonce la fin des récifs coralliens d’ici 2050

Manuel Marchal / 17 septembre 2015

Nouvelle conséquence concrète du changement climatique : le WWF annonce la disparition des récifs coralliens en 2050 à cause du réchauffement climatique. Une grande partie des Réunionnais verront cela pendant leur vie. L’urgence est de s’adapter. Les prochains conseillers régionaux de La Réunion auront une responsabilité écrasante. Ils devront agir sans tarder sous peine d’exposer la population à de graves dangers.

JPEG - 64.1 ko
Selon le WWF, ce paysage sera totalement bouleversé d’ici un peu plus de 30 ans. Cette transformation sera alors vécue par de nombreux Réunionnais.

Dans son édition d’hier, Témoignages rappelait que l’inscription des océans dans les débats de la COP21 n’allait pas de soi. C’était le résultat d’un combat. Hier, le WWF a dévoilé un rapport très alarmant sur l’état de santé de l’océan. Ses données sont si alarmantes que le WWF a choisi d’avancer la publication du document. L’objectif est de renforcer la prise de conscience, à moins de 100 jours de la conférence de Paris sur le climat. La Réunion est concernée.

Ce rapport affirme que la moitié des populations de poissons vivant dans l’océan ont disparu au cours des 40 dernières années. Certaines espèces ont vu leur nombre fondre de 75 %. La cause est la surexploitation des océans. « En l’espace d’une seule génération, les activités humaines ont gravement dégradé les océans en capturant les poissons à un rythme supérieur à celui de leur reproduction et en en détruisant les nourriceries. De profonds changements sont indispensables si l’on veut rétablir l’abondance de la vie océanique pour les générations futures », déclare Isabelle Autissier, Présidente du WWF France.

L’être humain est responsable à double titre. « Si la surexploitation apparaît comme la première menace pour la biodiversité océanique, l’étude estime que le changement climatique est également à l’origine de mutations océaniques plus rapides qu’à n’importe quelle autre époque depuis des millions d’années », indique un communiqué du WWF.

Effet du réchauffement climatique

La Réunion est une île entourée par l’océan. Elle est donc concernée par cette catastrophe. Les conséquences sont rapides, importantes, et très concrètes.
« Le rapport met aussi en évidence le déclin prononcé des récifs coralliens, des mangroves et des herbiers marins qui accueillent nombre d’espèces de poissons et rendent de précieux services aux populations. Les récifs coralliens et prairies sous-marines pourraient ainsi disparaître du globe d’ici 2050 sous l’effet du changement climatique. »

Pour La Réunion, c’est un danger supplémentaire qui s’ajoute à la hausse du niveau de la mer. Le littoral sera menacé par les inondations, mais en plus livré à la houle de l’océan sans la protection qu’assure aujourd’hui la barrière de corail. C’est tout l’aménagement de La Réunion qui est remis en cause. Si le corail disparaît que restera-t-il de l’Ouest, de l’Etang-Salé et de Saint-Pierre dans 35 ans ?

Agir maintenant

La bataille de l’adaptation commence donc dès maintenant. La responsabilité du prochain conseil régional sera écrasante, car il devra agir immédiatement sous peine d’exposer La Réunion du million d’habitants à de graves dangers.

En tout cas, pour le WWF, les choses sont très claires : « les décisions prises lors de la conférence mondiale pour le climat se tenant à Paris dans quelques semaines auront un impact décisif sur l’avenir des océans. Or les engagements internationaux existants sont très loin de suffire à éviter des niveaux de réchauffement et d’acidification jugés désastreux pour les systèmes océaniques dont, en fin de compte, nous dépendons tous ».


Kanalreunion.com