Changement climatique

Vers un accord universel sur le climat

François Hollande lance l’appel de Manille aux Philippines

Céline Tabou / 27 février 2015

Le président François Hollande s’est rendu à Manille aux Philippines, jeudi 26 février, pour plaider pour un accord universel sur le climat lors de la Conférence mondiale qui aura lieu à la fin de l’année à Paris.

JPEG - 72.2 ko
Le cyclone Hayian était le plus puissant jamais mesuré. Il a ravagé les Philippines en 2013. (Photo IRIN)

Désireux de réussir la conférence de Paris sur le climat, François Hollande a appelé avec son homologue philippin, Benigno Aquino, à un accord « ambitieux, équitable et universel ». Pour le président français, « l’appel de Manille, c’est pour que le monde soit plus juste, entre les pays développés et les pays fragiles, entre les pays riches et les pays pauvres ».

Un appel pour un accord contraignant

L’ « appel de Manille », lancé par l’actrice Marion Cotillard et une sénatrice philippine, Lauren Legarda, sera relayé sur les réseaux sociaux et dans tous les pays du monde. La France veut ainsi éviter un nouvel échec, comme ce fut le cas à Copenhague en 2009. François Hollande a d’ailleurs promis que cet « accord général et contraignant » sera fait « pays par pays », afin que le réchauffement climatique reste en dessous de la barre de 2°C d’ici la fin du siècle.

Le choix des Philippines n’est pas anodin, le pays est particulièrement exposé aux catastrophes naturelles, notamment le super typhon Haidan en 2013, qui a causé d’importants dégâts, dont plus de 7.000 morts et des millions de sans abris.
« Les Philippines font partie des trois pays les plus impactés par les manifestations du changement climatique (…) Elles subissent de plein fouet ce que les climatologues appellent l’intensification et l’amplification des extrêmes climatiques », a indiqué Nicolas Hulot, présent à Manille. D’autant qu’au cours de ces vingt dernières années, les catastrophes naturelles dans le pays ont tué plus de 31.000 personnes, selon la Croix Rouge.

Cette visite de quarante-huit heures aux Philippines a été marquée par l’appel, mais François Hollande s’est tout d’abord exprimé devant les chefs d’entreprise, expliquant que « les dérèglements climatiques peuvent être une souffrance, vous les connaissez », mais « vous avez su saisir le drame qui vous a frappés pour en faire une opportunité de croissance ». Le chef de l’Etat a salué « la capacité exceptionnelle de résilience, de résistance, de dynamisme » des Philippins.

Les Philippines, un allié important

En effet, au fil des années et face aux changements climatiques croissants, les Philippines sont parvenues à développer politiques spécifiques permettant de limiter les conséquences des impacts de changement climatique. Manille a « considérablement investi dans la prévention des risques de catastrophe naturelle et l’adaptation au changement climatique », a indiqué l’ONG, Oxfam, dans Les Echos.
38,5 % de son mix énergie est assuré par les énergies renouvelables, ainsi l’archipel est le numéro deux mondial pour la géothermie après les Etats-Unis. D’ailleurs, les autorités philippines tiennent un discours novateur sur le climat et rappellent constamment les dangers vécus par les territoires insulaires. Pour la France, le pays « pourrait jouer un rôle pivot dans les négociations climatiques », a noté Le Monde. D’autant plus que le discours prononcé par le président Benigno Aquino en septembre 2014 a marqué les esprits, car « il porte une voix progressiste parmi les pays émergents. Il a appelé à un changement d’état d’esprit, à dépasser les clivages idéologiques, à sortir de la traditionnelle opposition Nord-Sud », d’après une source élyséenne, cité par le quotidien.

L’Elysée souhaite que les Philippines entraînent d’autres pays vers un accord à Paris. D’autant que Manille a promis d’annoncer en juin sa contribution à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. François s’est rendu à l’île de Guiuan, ravagé par le typhon Haidan. La France apportera une aide de 1,5 million d’euros aux pays pour qu’il se reconstruise.


Kanalreunion.com