Déplacements - Transports

18 nouveaux bus pour la CINOR

Transport

Témoignages.re / 17 septembre 2013

Le président de la CINOR, Maurice Gironcel, a tenu hier une conférence de presse au siège de Sodiparc pour présenter les nouveaux bus hybrides, en présence entre autres du PDG de Sodiparc, de représentants du Conseil général, de Solaris France, d’élus, de la presse.



JPEG - 68.9 ko
Lors de la conférence de presse.

Après avoir remercié en premier lieu le PDG de Sodiparc pour les avoir reçus, le président de la CINOR, Maurice Gironcel, a souligné que ce sont des dizaines de personnes qui œuvrent chaque jour pour faciliter le déplacement des milliers de personnes sur les trois communes membres de la CINOR.

Cette dernière était présente pour marquer une étape importante dans la réalisation de sa politique de déplacement qui se traduit à travers l’acquisition de ces nouveaux bus. « Investir dans le respect de la préservation de notre environnement est une des priorités de la CINOR », a dit Maurice Gironcel. C’est dans ce sens qu’un programme ambitieux d’acquisition de véhicules propres à motorisation hybrides a été privilégié par la CINOR.

8,7 millions d’euros ont été mobilisés pour acquérir 18 véhicules, dont 6 bus standard de 12 mètres à motorisation hybrides et 12 bus articulés de 18 mètres, dont 6 bus à motorisation hybrides.

Avec plus de 20 millions de voyages assurés en 2013 , « le réseau CITALIS reste le réseau de référence à La Réunion », a estimé le président de la CINOR.

Et de rappeler que l’ensemble des Autorités Organisatrice de Transport travaille d’arrache-pied pour offrir à l’ensemble de la population un réseau de transport de plus en plus performant. Cela se traduit par exemple par la création du nouveau SMTR (Syndicat Mixte des Transports de La Réunion) dont le 1er Comité syndical se tiendra le mois prochain.

D’autres projets de développement d’infrastructures dédiées au transport collectif sont actuellement à l’étude à l’exemple du Transport à la demande, des extensions du TCSP depuis le Chaudron vers le Moufia, via l’Université et vers la Technopole, ainsi que vers Quartier Français, ou encore le transport par câble à La Montagne.

Des études sont également en cours à la CINOR afin de développer sur le territoire les possibilités d’un transport ferré, qui viendra compléter de manière durable et à long terme les dispositifs existants en termes de déplacements collectifs.

L’organisation du futur réseau CITALIS se décline de la manière suivante :

- une ligne type BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) exploitée uniquement avec des bus articulés de 18 mètres entre l’hôtel de Ville de Saint-Denis et le Mail du Chaudron (en accord avec la Ville, des travaux sont en cours pour faciliter le retournement de ces bus).

- Une ligne avec des bus de 12 mètres entre le Moufia dans le secteur Hôtel de Région/Rectorat en passant par le Mail du chaudron lieu de correspondance, le stade de l’Est, la ZAA de Gillot, la Zone de Duparc et Beauséjour avec son futur TCSP.

- Une ligne avec des bus de 12 mètres desservant Moufia les hauts au départ du collège de Bois de Nèfles, clinique et Eglise de Sainte-Clotilde, le bas du Chaudron, le Mail du chaudron lieu de correspondance, et Moufia les hauts

- La réorganisation de la ligne 10, voire la création d’une ligne 9 en connexion avec le nouveau pôle d’échanges du Parc aquatique, etc.


Kanalreunion.com