Déplacements - Transports

350 km/h entre Wuhan et Guangzhou

Inauguration de la ligne à grande vitesse la plus rapide du monde en Chine

Sanjiv Dinama / 7 janvier 2010

La ligne ferroviaire à grande vitesse de transport voyageur Wuhan-Guangzhou est entrée officiellement en service le 26 décembre 2009.
Pékin mène un ambitieux programme de développement du ferroviaire qui vise à doter la Chine de 120.000 km de lignes.
Avec le problème du réchauffement climatique et la pression du trafic automobile, il est indispensable de développer les transports en commun tels que les trains.
A La Réunion également, il est urgent de démarrer le chantier du tram-train pour faire face à la crise actuelle qui touche durement notre pays.

La ligne ferroviaire à grande vitesse de transport voyageur Wuhan-Guangzhou est longue d’environ 1.000 kilomètres, soit l’équivalent d’un trajet TGV entre Calais et Marseille, ou cinq fois le tour de l’île. Les trains peuvent y circuler à une vitesse de croisière de 350 km/h, faisant de cette ligne la plus rapide du monde.
En vitesse de pointe, seul le train entre Shanghai et son aéroport va plus vite (au dessus de 400 km/h), mais la ligne ne fait que 30 kilomètres, et utilise une technologie qui se passe de la roue : la sustentation magnétique.
Ainsi, la Chine dispose d’un chemin de fer à grande vitesse dont la longueur totale dépasse 2.830 kilomètres, ce qui la place à la tête du monde.
« Le train peut aller jusqu’à 394,2 km/h, c’est le plus rapide au monde en opération avec deux trains couplés en double traction », a déclaré Zhang Shuguang, Directeur du Bureau des Transports au Ministère des Chemins de fer.

Un train confortable et rapide

« Ce train confortable et rapide est une excellente nouvelle », a-t-il ajouté. « Nous pourrons ainsi voyager plus souvent, ce qui nous permettra d’élargir la coopération entre le delta de la rivière des Perles et les régions moins développées, telles que Xianning ».
Cette nouvelle ligne conforte l’avance prise par la Chine dans ce domaine. En Europe, la ligne la plus rapide est celle du TGV-Est, elle plafonne à 320 kilomètres heure. Il est à noter qu’entre Wuhan et Guangzhou, il est possible de prendre des trains directs sans arrêt. Dans ce cas, le trajet de 1.000 kilomètres est accompli en moins de trois heures, ce qui fait de cette ligne celle où la vitesse moyenne est la plus élevée du monde.

Cette nouvelle ligne de transport de passagers permettra aussi d’alléger la pression qui pèse sur le trafic fret en provenance de la région industrielle du Guangdong, l’une des principales zones industrielles de la Chine.
Pékin mène un ambitieux programme de développement du ferroviaire qui vise à doter la Chine de 120.000 km de lignes — contre 86.000 km actuellement.

Développer les transports en commun

La première ligne à grande vitesse avait été inaugurée au moment des Jeux Olympiques en août 2008, reliant Pékin à la ville portuaire de Tianjin en une demi-heure.
Les autorités chinoises avaient indiqué vouloir investir près de 300 milliards de dollars (plus de 205 milliards d’euros) dans la construction de 42 lignes à grande vitesse d’ici 2012 afin de soutenir la croissance. Le réseau chinois des TGV dépassera alors les 12.000 kilomètres, construits en quelques années. En comparaison, le réseau européen le plus étendu, celui de la France, comporte 1.700 kilomètres construits en 30 ans.

Avec le problème du réchauffement climatique et la pression du trafic automobile, il est indispensable de développer les transports en commun tels que les trains.

Le tram-train à La Réunion pour faire face à la crise

A La Réunion également, il est urgent de démarrer le chantier du tram-train pour faire face à la crise actuelle qui touche durement notre pays.
Le tram-train répond à la préoccupation mondiale du réchauffement climatique car les moyens de transport individuel sont la première source de pollution dans le monde.
De plus, le chantier de tram-train va créer des emplois dont La Réunion a besoin dans cette période de crise.

L’extension du tram-train jusqu’à Saint-Joseph et Saint-Benoît... sera également une source d’emplois. « Ce quart de siècle de grands travaux que beaucoup envisagent avec scepticisme », soulignait Paul Vergès, fournira des emplois à la population réunionnaise. La construction du tram-train va créer des milliers d’emplois (gros œuvres, terrassement, génie civil, câblage électrique, aménagement paysager des stations et du linéaire, réalisation du mobilier urbain et de la signalisation). En plus, ce sont également des emplois directs ou indirects dans l’hôtellerie, la restauration, le commerce, la sécurité, le gardiennage qui seront disponibles.

Toujours pour la première tranche du tram-train, l’exploitation (mise en service, maintenance, etc...) va créer des emplois fixes : pour la conduite des rames, entretien et maintenance, les métiers commerciaux, d’administrateurs, les services de billetterie, de contrôle, de sécurité, etc...

Ce n’est que par l’union autour d’objectifs communs, de projets partagés que La Réunion pourra limiter les effets de cette crise.

Sanjiv Dinama



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Encore un exemple qu’ en 30 ans la Chine est passée du statut de pays du tiers-monde à celui de pays émergent et ambitionne de devenir pays avancé. Les progrès accomplis sont visibles et parfois spectaculaires dans tous les domaines :économique,scientifique, spatial,social,architectural, ferroviaire etc.
    Mais beaucoup reste à faire dans les campagnes et sur le plan des droits de l’ Homme chers à notre pays.
    La Chine vise la place de 1ère puissance mondiale. Qui l’ aurait dit quand au siècle dernier la famine et la guerre poussaient sur nos rivages accueillants, quelques uns de ses enfants ? Ceux-ci, enfants de La Réunion à leur tour, ont pris largement part au développement de notre île.

    Alors qu’ elle déploie aujourd’ hui une stratégie de coopération-développement avec maints pays africains quel rôle la Chine peut-elle jouer dans notre département français ?

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • La chine : 300 milliards de dollards-
    120000kms de lignes d’ici 20 ans – Qui l’eût cru ? La chine carbure.
    Elle a même des ambitions à l’international et souhaite exporter son ’savoir faire’ à travers le monde. Du beau travail en perspective. La France, quant à elle ne cesse de progresser dans la technologie ferroviaire et appuie également de plus en plus sur le champignon ,record vitesse TGV : 574,8km/h . Ce nouvel exploit confirme indéniablement le succès de TGV en France depuis plus de Vingt cinq ans et favorise le développement et le désenclavement des métropoles régionales et européennes. Symbole du développement durable, ’le rail commercial’ n’a pas fini de nous surprendre et il s’impose un peu partout dans le monde .
    Par exemple ,Ligne TGV Tours-Bordeaux : Un modèle !
    Ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux : 302kms. Un mégacontrat de près de 8 milliards d’euros. Bordeaux à 2H05 de Paris pour fin 2016. Chapeau ! 12000 emplois à la clef par an. Un rêve ! Bravo et félicitations à toute l’équipe qui a mis en place ce beau projet, l’un des plus grands chantiers du monde.
    Le logo donne aussi envie :"Les vrais réussites sont celles que l’on partage".

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com