Déplacements - Transports

Aller-retour Maurice - Paris : 804 euros
Aller-retour La Réunion - Maurice - Paris : 672 euros
Aller-retour La Réunion - Paris : 769 euros

Quand Air France utilise des Mauriciens pour attaquer Air Austral

Manuel Marchal / 7 mars 2011

Voici 8 jours, le président de la Région expliquait sa volonté de faire baisser le prix du billet d’avion entre La Réunion et Maurice. Mais lorsque l’on observe la réalité des tarifs des compagnies aériennes, il est clair de voir tout de suite à qui profite cette proposition. Aux mêmes dates, en utilisant Air Mauritius, Air France est capable de proposer un aller-retour La Réunion-Paris via Maurice, 132 euros moins cher qu’un vol plus court avec une escale en moins, et bien sûr moins cher qu’un aller-retour La Réunion-Paris.

La dernière annonce de Didier Robert à la télévision ne manquait pas d’interroger. Pourquoi le président de la Région disait-il lutter pour faire baisser le prix du billet d’avion entre La Réunion et Maurice. La comparaison des tarifs des compagnies aériennes sur les liaisons La Réunion-Paris et La Réunion-Maurice-Paris apporte la réponse à cette question.
Mettons-nous à la place d’un voyageur qui compte partir le 7 juin, pour revenir deux semaines plus tard le 21 juin. Il part en quête d’un billet en comparant les prix sur les différents sites internet des compagnies.
Mais au lieu de se limiter à celles qui assurent la ligne La Réunion-Paris, notre passager a élargi le champ de ses investigations à La Réunion-Paris via Maurice, le combiné exploité par Air France via Air Mauritius. Et il constate que du côté d’Air France qui utilise Air Mauritius pour faire venir les voyageurs à Maurice, les prix sont cassés : 672 euros pour La Réunion-Paris via Maurice.
C’est près de 100 euros meilleur marché que le billet vendu par Air Austral pour un trajet sans escale entre La Réunion et Paris, c’est également près de 100 euros de moins que le direct La Réunion-Paris vendu par Air France.

Un tarif prodigieux

Il faut rappeler qu’entre Maurice et Paris, les vols sont assurés conjointement par Air France et Air Mauritius. Dans le cas précis, le vol aller s’effectue avec Air Mauritius, et le retour avec Air France. Il faut également préciser que les avions utilisés par Air France et Air Mauritius transportent moins de passagers que ceux qui opèrent sur la ligne La Réunion-Paris, ce qui tend à augmenter le coût par passager. Car que l’on parte de Maurice ou de La Réunion pour aller à Paris, la consommation de kérosène sera équivalente car le kilométrage ne change pas beaucoup. C’est un premier fait étrange, comment donc peut-on arriver à ce tarif de 672 euros ?
Cela devient véritablement hors du réel lorsque l’on constate le prix pratiqué par Air France-Air Mauritius le même jour, mais en limitant le trajet à Maurice-La Réunion. Que l’on achète le billet avec Air France ou son allié, le prix dépasse 800 euros, c’est-à-dire plus cher que La Réunion-Paris, mais surtout 132 euros plus cher que La Réunion-Maurice-Paris. Et pourtant, les avions utilisés sont les mêmes, ils partent et atterrissent de Maurice à la même heure ! Est-ce à dire que l’on donne 130 euros à un passager pour qu’il prenne l’avion entre La Réunion et Maurice aller-retour ? C’est plus qu’un vol gratuit !

Le but : renforcer Air France

Devant un tel comparatif, la stratégie se dessine clairement. Air France utilise les Mauriciens pour attaquer Air Austral en pratiquant une concurrence à laquelle Air Austral ne peut pas répondre.
Sur la ligne La Réunion-Paris en effet, Air Austral est capable de vendre un billet d’avion moins cher qu’Air France. Alors Air France passe par Maurice pour capter une partie de la clientèle de La Réunion-Paris.
Il se trouve qu’à La Réunion, il existe des responsables politiques qui agissent dans le sens de l’ancienne compagnie du monopole. C’est le cas de Didier Robert qui ne masque pas sa volonté de travailler en priorité avec Maurice. Or les faits montrent qu’il existe une stratégie qui n’est pas d’attirer davantage de touristes via Maurice à La Réunion, mais d’utiliser Maurice pour renforcer Air France au détriment d’Air Austral. Alors, quand Didier Robert pousse pour que le prix du billet d’avion La Réunion-Maurice baisse, tout le monde sait maintenant pourquoi.

Manuel Marchal



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Technique connue du Yield Management, c’est marrant car Air France se plaint que Emirates et Etihad veulent jouer à ce même jeu en déviant son trafic international via leurs hubs au Moyen-Orient !!!

    Et oui, faire un Paris - New York avec AF coûte plus cher qu’un Londres- Paris-New York effectué avec la même compagnie. Pourquoi ? Pour que les passagers britanniques prennent AF plutôt que British Airways.
    Après pour les Français, le marché est assez captif pour AF, donc on peut faire payer plus cher.
    A moins de passer via Londres pour aller à New York en prenant BA, qui fera payer beaucoup plus cher aux britanniques le Londres - New York direct !

    Une des astuces dont jouent les compagnies pour faire plus de fric !
    Il parait que la meilleure équipe de Yield management au monde est chez Air France...

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com