Déplacements - Transports

Allons rassembler tous les usagers de nos routes afin qu’ils soient des acteurs de transports durables

Le Conseil général lance une invitation au peuple réunionnais

Témoignages.re / 15 janvier 2013

Tous les Réunionnais le savent et ils le constatent chaque jour davantage dans les embouteillages : depuis la casse du projet de tram-train de Saint-Benoît à Saint-Joseph par la nouvelle Direction de la Région et les retards dans les aménagements routiers (prolongement de la route des Tamarins à moyenne altitude tout autour de l’île, traitement des radiers, etc.), le pays va vers le risque d’un coma circulatoire. C’est pourquoi il est très important de répondre à l’appel que vient de lancer le Conseil général à une mobilisation de l’ensemble des usagers de nos routes (à pied, à vélo, en transport collectif, en voiture, etc.) en faveur d’un plan départemental des transports répondant à nos besoins.
Les associations qui militent pour une politique des déplacements durables dans notre pays sont particulièrement concernées par cette mobilisation. Elles sont donc invitées à répondre au plus vite et les plus nombreuses possible au courrier de la présidente du Département qui souhaite créer un "comité d’usagers" animé par Pierre Vergès, Vice-président du Conseil général délégué aux Déplacements et au Transport. Nous publions ci-après le texte intégral de ce courrier de Nassimah Dindar au peuple réunionnais.

« Restructuration du réseau interurbain Car Jaune - Invitation à participer à une démarche favorisant le développement du transport collectif

Le Conseil général de La Réunion a engagé début 2012 une démarche visant à redéfinir les services de transport interurbain qu’il organise à travers le réseau départemental Car Jaune.

JPEG - 62.6 ko

Ce projet a pour ambition de proposer, dès le début de l’année 2014, un réseau Car Jaune :

- recentré sur sa vocation interurbaine ;

- apportant une qualité de service améliorée, notamment en termes de rapidité, de fréquence, de confort, de sécurité, et d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite ;

- et construit en cohérence avec les offres de transport urbain sur les différents territoires afin de faciliter la chaîne de déplacements des Réunionnais.

Il s’agit de conforter la clientèle existante du réseau Car Jaune. Mais nous devons aussi attirer de nouvelles clientèles par le niveau de qualité des services et une politique tarifaire adaptée à ces enjeux.

La traduction technique de ces orientations politiques est en cours d’élaboration, mais le Conseil général souhaite que l’usager soit au cœurs des préoccupations dans ce projet.

En effet, les modifications substantielles qui seront apportées au réseau Car Jaune n’ont de sens que si elles apportent une réponse efficace aux besoins de déplacements des Réunionnais.

Les usagers actuels auront besoin d’être accompagnés dans la compréhension et l’appropriation de ces changements. De même, les usagers potentiels auront besoin d’être convaincus par la crédibilité de ce mode de déplacement.

C’est pourquoi je souhaite impliquer fortement, en amont de la mise en place du nouveau réseau, donc dès le début de l’année 2013, un grand nombre d’acteurs locaux représentant les intérêts de différentes catégories d’usagers. Cette implication pourrait s’exprimer à travers un comité d’usagers que le Département envisage de créer afin d’accompagner la mise en place de ce nouveau réseau.

Ce comité donnerait ainsi la possibilité aux usagers de passer du rôle de consommateur de services à celui d’acteur. L’objectif pour le Conseil général est multiple :

- Apporter de manière régulière aux membres du comité l’information sur l’avancement du projet ainsi que les connaissances nécessaires à son action (rôle d’information) ;

- Les consulter afin de recueillir leurs avis (rôle de consultation)

- Confronter les idées, trouver des compromis, et décider collectivement, en ayant une appréciation globale de tous les points de vue (rôle de concertation)

- Impliquer les acteurs concernés dans le projet grâce à une participation à la mise en place d’actions décidées collectivement (rôle d’engagement).

Il constituerait alors un espace de participation, un lieu de prise de parole, d’échange, d’initiatives ou de confrontation, non seulement avec et entre les usagers, mais aussi avec les différents acteurs du transport collectif.

À ce titre, l’action de ce comité des acteurs du déplacement durable s’envisagerait tant en amont du projet que dans le suivi permanent de la vie du futur réseau.

J’ai donné mandat à M. Pierre Vergès, Vice-président délégué aux Déplacements et au Transport, pour, sous mon contrôle et ma responsabilité, me représenter dans la mise en œuvre et le pilotage de ce comité d’usagers.

J’identifie votre structure comme faisant partie de ces acteurs susceptibles d’apporter une contribution utile à cette démarche. Aussi, je vous prie de me faire savoir avant le 31 janvier 2012 si vous souhaitez y participer. Les retours que nous recevrons permettront de convier les structures intéressées à une première rencontre au début de l’année 2013.

Cette rencontre suivra ainsi la présentation du Plan départemental des Transports (PDT), qui doit obligatoirement être validé par les conseillers généraux en assemblée plénière, avant de pouvoir concrétiser la volonté forte du Département de favoriser le déplacement durable. »


Kanalreunion.com